Partagez|

[Jour 6] Powerpuff girls - Les Supers Nanas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité





MessageSujet: [Jour 6] Powerpuff girls - Les Supers Nanas Ven 17 Avr - 19:34
Être ainsi cloîtrée au château était une insulte. Ces uniformes bleus était une insulte. Ce garde qui la suivait partout sauf pour les moments de toilette, et encore, était une insulte. Et le fait qu'on lui ait laissé son bâton, car jugée peu dangereuse... Insulte, Insulte, INSULTE ! Aily se sentait insultée, partout où elle posait les yeux. Son traitement n'était pas digne de la princesse qu'elle était. Et ces rebelles BLEUS n'étaient qu'une aberration au palais Heart. Et Fou, en plus. FOU ! Celui qui avait osé la prendre en otage ! Si Aily le retrouvait... Elle demanderait très certainement à Ecrou et aux autres un moyen de maintenir quelqu'un en vie quelque soient les dégâts corporels. Une simple torture ne suffirait pas...

« Je veux aller à la bibliothèque. »

Évidemment, le garde ne répondit rien. Il se leva, et quand Aily fit de même pour se diriger vers l'endroit souhaité, il garda son irritant silence sans la quitter des yeux. Il ne pipa mot quand elle prit son bâton, et resta muet pendant toute la durée du trajet jusqu'à l'endroit voulu. Ce qui n'empêcha pas Aily de tenter de l'énerver pendant tout le trajet.

« Ça va ? Tu t'ennuies pas ?»

« Tu peux me lasser, tu sais ? Je suis assez grande pour ne pas me perdre. »

« La pédophilie c'est mal, tu sais ? »

«T'as jamais envie d'aller aux toilettes ? »

« Qui t'a mangé ta langue ? »

« T'as pas peur d'être pris pour un débutant, en bleu ? »

Je vous laisse en imaginer d'autres, je sais que vous en rêvez. Le trajet avait paru long à Aily, alors je vous laisse imaginer ce que le garde bleu avait subi. Mais les voilà arrivés à la bibliothèque, Aily ne savait pas quoi y faire. Elle avait juste voulu embêter le garde. Mais maintenant, elle devait faire croire que son caprice était réel, sinon elle ne pourrait pas balader l'homme, comme elle le faisait avant avec la nourriture.

N'ayant rien d'autre à faire, elle se balada entre les étagères, passant sa main libre sur les livres, les caressant doucement, faisant semblant de réfléchir... Au détour d'un virage apparut un visage familier. Une autre princesse suivie. Une autre victime. Ou pas. Vous savez, il y a de ces visages qui hantent votre esprit pour une bêtise, ou parce que vous lui en voulez... Et bien le visage d'Anémone inspirait ce sentiment de colère exacerbé qu'Aily tentait de refouler. En vain.

« Tiens, mais c'est Miss J'aime-les-rebelles ! Tu t'es bien amusée avec Fou ? Hein ? »

Il fallait qu'elle lui lance quelque chose. Mille et une façon de courtiser, par Cupidon. Un livre tout à fait adéquat, et assez gros pour faire mal.

« Tiens, ça t'aidera à en chopper d'autres ! » cria la petite princesse en lançant le bouquin de toutes ses forces.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Avatar : Tsukino Usagi | Nakajima Yôko
Age : 17


Quoi d'neuf ?
Coeurs :
30/500  (30/500)
Magasins:
Carnet de Bord:

MessageSujet: Re: [Jour 6] Powerpuff girls - Les Supers Nanas Sam 18 Avr - 18:30

Amitié entre soeurs.


Il y avait eu cette explosion. Puis la disparition de sa mère. Et ensuite, l'invasion des révolutionnaires. Tout cela en à peine deux jours. Et dire que tout ça a suffit pour que la fière princesse perde tout. Son titre, ses privilèges, son pouvoir, aussi. Mais Anémone avait réfléchi. Si eux pouvaient le faire, pourquoi pas elle? N'était-elle pas faite pour être reine? Elle s'imaginait, assise sur le trône de sa mère, souveraine omnisciente et sans pitié, pouvant disposer de n'importe quoi et surtout de n'importe qui. C'était peut-être cela qui lui manquait pour se sentir enfin entière. Qui sait.

En attendant, elle était surveillée tout au long de ses journées par ces guignols bleus. Ces... parasites pullulaient nuit et jour dans son palais à elle. C'était à se demander s'ils ne l'espionnaient pas dans son bain, aussi. De toute manière, ils paieront, comme tous les autres. Dès le retour de la reine-mère, elle les fera exécuter un par un sur la place publique. Un par heure qu'ils l'avait retenue ici. Mmmh. Cela lui plaisait.

Ces pensées macabres lui redonnaient sa prestance et son allure d'antan auprès de ces bouseux. Toujours froide et fermée, elle arpentait les couloirs du château en compagnie de sa "garde personnelle", jusqu'à la bibliothèque. Elle ne fréquentait jamais ce lieu auparavant, mais son adorable instructeur personnel lui avait fait aimer la lecture. Qui savait ce qu'elle pourrait trouver d'utile dans ce tas de vieux bouquins poussiéreux.

Poisons et drogues.

Exaltant. Voilà ce qu'il lui fallait.

"Le jus de belladone versé dans le verre d'un ennemi peut empêcher le coeur de battre et entraver la respiration."

Un frisson étrange parcourut l'échine de la jeune femme. Pouvoir donner la mort avec une simple baie, cela devait être délicieusement grisant. Surtout pour certaines personnes, qu'elle ne pouvait absolument pas supporter. Comme sa très chère petite soeur. Cette fichue gamine. Alors, la voir se tordre de douleur...

Un des soldats la coupa dans sa fièvre meurtrière, ce qui lui valut un regard enflammé. Il sembla légèrement déstabilisé, puis recommença sa ronde. Frustrée, la princesse se leva et continua à examiner les étagères. Il n'y avait plus rien d'intéressant. Des histoires pour enfants et des contes de fées, voilà donc de quoi était faite la bibliothèque privée de la grande reine Heart? Il faudrait qu'elle remédie très vite à ce problème.

« Tiens, mais c'est Miss J'aime-les-rebelles ! Tu t'es bien amusée avec Fou ? Hein ? »

Cette voix. Celle de la princesse usurpatrice, avec d'horribles cheveux bruns. Cette moitié de Heart. Cette punaise tellement minuscule qu'elle ne l'avait pas vue. Comment osait-elle lui parler ainsi? La héler comme si elle n'était qu'une vulgaire servante? La jeune fille serra les poings et retroussa les dents. Avant qu'elle puisse répliquer, une sorte d'objet contendant s'abattit sur sa tempe droite. La princesse, si fière pourtant, s'écroula sur le sol. Autour d'elle, tout devenait flou. Puis le flou vira au rouge. Elle crut qu'elle allait perdre connaissance. Mais non, elle était toujours là. Toujours étendue sur le sol, ressentant à peine la douleur pour une raison qui lui échappait, elle passa sa main sur la zone d'impact. Quand elle la retira, elle vit une substance rouge. Du sang. Il s'écoulait lentement de la blessure et tombait en faisant un petit plic-ploc très entêtant.

Anémone sentit la colère l'envahir. Non elle n'était pas en colère -elle était furieuse. Et cela se voyait. Son visage prit une belle teinte pourpre et était déformé par la rage.

« SALE PETITE CATIN! JE VAIS TE TUER! »

La princesse, devenue ni plus, ni moins qu'un tourbillon de cheveux écarlates se saisit du livre qui avait servi de projectile et gifla violemment la petite joue de l'enfant avec. Elle souleva le livre une seconde fois, se prépara à asséner un second coup, avant de voir le visage de sa mère, peint sur un tableau juste en face d'elle. Si jamais elle massacrait sa soeur, peut-être lui en voudrait-elle. Et là... Elle pouvait dire adieu à son titre. Par pure sagesse, elle baissa le bras et jeta négligemment le livre à côté d'Aily.

« Avec la tête que tu vas avoir, c'est plutôt toi qui devrait t'inquiéter. »

Comme si de rien n'était, l'héritière continua à passer en revue les rayons de livres, cette fois-ci en chantonnant. Une fille aux cheveux tout violets entra dans son champ de vision, encore un peu brouillé par le coup qu'elle avait reçu. Une fille dont les traits lui étaient familiers.

« Tu tombes bien. Nettoie un peu tout ça. Il ne faudrait pas que maman retrouve son palais dans cet état quand elle sera de retour. »

Elle montra d'un signe de tête sa petite soeur.

« Tu as entendu, Aily? Ne mets pas de sang partout, tu serais un amour! »

Avant de reprendre sa petite balade, elle adressa un sourire très perturbant, quelque chose qui oscillait entre le sadisme et la séduction à la soldate. Oh, un livre sur l'usage de l'épée? Passionnant.

made by pandora.

_________________


Belle Bourgeois ▬
18 ans
Étudiante
So girly
À traiter comme la princesse qu'elle est ♥️

Anémone ▬
Entre 20 et 30 ans
Fille de la Reine Heart
Asociale
Étrange
Maniaque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Avatar : Orihime Inoue | Watatsuki no Yorihime


Quoi d'neuf ?
Coeurs :
90/500  (90/500)
Magasins:
Carnet de Bord:

MessageSujet: Re: [Jour 6] Powerpuff girls - Les Supers Nanas Ven 24 Avr - 22:20
Il s'était passé tellement de choses en si peu de temps, d'abord cet attentat contre la reine pendant le bal, bal auquel elle n'était pas. Puis ses recherches pour retrouver la reine, sa rencontre avec cet homme qui s'était avéré être une très mauvaise aide dans ses recherches, ceci pour finalement apprendre que des révolutionnaires avaient osé prendre le contrôle à la capitale et lancer un nouveau régime politique. Bien-sûr la violette voulait la mort de ces révolutionnaires qui avaient osé s'en prendre à la reine. Mais elle n'avait rien pu faire. Le matin, elle s'était réveillée dans sa chambre noire, qui avait été entièrement vidée de toutes les armes qu'elle contenait. Même le sabre que portait toujours Acide lui avait été pris, elle devait être considérée comme dangereuse. Mais elle ne se souvenait de comment elle était entrée dans sa chambre.

Heureusement, ces hommes ne semblaient pas avoir touché le morceau de papier qu'elle était en train d'analyser au moment de l'attentat pour tenter de se souvenir, en vain. Le morceau de papier était toujours par terre à côté de son lit lorsqu'elle se leva. Elle s'habilla alors rapidement et sortit de sa chambre, mais à peine eut-elle fait deux pas hors de sa chambre qu'un homme habillé tout de bleu se mit à la suivre, il n'en fallait pas plus pour énerver la jeune femme qui resta pourtant totalement stoïque se promenant dans le palais tout en tentant de le semer, mais ce fut un échec total, il finissait toujours par la rattraper.

Elle n'avait cependant pas abandonné, elle se mit alors en direction pour la bibliothèque. Elle pouvait sûrement trouver un livre qui l'aiderait là-bas. En arrivant, elle put voir une scène totalement inimaginable dans un tel moment, deux princesses qui étaient en train de se battre, enfin, elles avaient dû se battre puisque l'une d'entre elle semblait saigner. D'ailleurs, elle la connaissait, il s'agissait d'Anémone, la princesse avec laquelle elle avait exploré la ville bleue... la ville bleue, c'était certainement de là que venaient ces révolutionnaires, cela expliquerait donc ce bateau au moment où elles y étaient. Mais là n'était pas le sujet, il valait mieux éviter de laisser ces princesses s'entretuer.

Alors qu'elle s'approchait de la princesse qu'elle connaissait, cette dernière prit la parole pour lui dire qu'elle tombait bien et elle lui ordonna de nettoyer. En lui ordonnant ceci, elle montra d'un coup de tête l'autre princesse. Le problème était que la violette ne recevait ses ordres que de la reine, elle respectait énormément la famille royale et pourrait bien-sûr donner sa vie pour protéger un membre de la famille, mais elle n'obéissait aux ordres que de sa chère reine qui était absente en ce moment, mais qui ne tarderait pas à revenir, elle en était sûre. Elle fit donc appeler une servante pour nettoyer le sol avant de se diriger vers les princesses, elle s'inclina poliment avant de prendre la parole.

« Sauf votre respect princesse, je n'obéis qu'aux ordres de la reine, mais c'est avec plaisir que je ferais le ménage à son retour »

Menace à peine voilée à tous ces hommes qui osaient envahir de palais de la reine rouge, habillés entièrement de bleu. Ils ne méritaient qu'une chose : être tué. Un simple regard à ce que cherchait Anémone lui fit comprendre qu'elle aussi avait envie de tuer ces hommes et peut-être pas que les hommes en bleus, mais les histoires de la famille royale ne regardaient pas la jeune femme. Elle jeta un rapide coup d'œil à l'homme qui la suivait et fronça légèrement les sourcils. Il fallait qu'elle sorte du palais, qu'elle retrouve la reine et qu'elle la fasse revenir la reine pour se débarrasser de ces infidèles. D'ailleurs, les jeunes femmes semblaient aussi ne pas aimer ces hommes ce qui était normal, elles pourraient peut-être fuir avec elle, mais est-ce qu'elles seraient en sécurité ? Elles étaient sûrement autant en danger ici suivi par ces hommes qu'à tenter de fuir. Il fallait donc qu'elle leur fasse savoir sans pour autant prévenir les hommes qui étaient avec elle. Heureusement, elle semblait n'être que toutes les trois dans la bibliothèque, enfin, six si l'on compté ceux qui lui suivaient.

La violette s'approcha donc de la porte qu'elle bloqua avec une chaise avant de se tourner vers l'homme qui la suivait qu'elle assomma. Elle retourna ensuite vers les princesses avant que quelqu'un remarque quelque chose et fit de même avec leurs gardes. Êtres une espionne au service de sa majesté avait certains avantages. Elle regarda ensuite les princesses sérieusement.

« Navrée que vous ayez assistés à ceci princesses. Mais ces hommes étaient trop gênants. Je m'excuse également de vous impliquer là-dedans, mais je pense qu'il faut retrouver la reine rapidement pour se débarrasser de ces gêneurs bleus. »

Autrement dit, elle leur proposait de s'échapper du palais pour retourner à la recherche de la reine et la ramener pour que ces hommes meurent tous un par un, qu'ils soient exécutés publiquement ou sans que personne ne le sache, que chacun des traitres périssent sans aucune pitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Avatar : Kayano Kaede de A.C.


Quoi d'neuf ?
Coeurs :
30/500  (30/500)
Magasins:
Carnet de Bord:

MessageSujet: Re: [Jour 6] Powerpuff girls - Les Supers Nanas Mar 28 Juil - 21:11
[ Hrp : # Aily, le retour ]

Le coup de livre, ça lui avait fait mal. Cette catin d'Anémone avait répondu, alors qu'elle n'en avait pas le droit. Elle n'en avait pas le droit ! C'est elle qui avait protégé Fou de l'étouffement en menaçant l'homme aux bonbons ! C'était de sa faute si les bleus étaient là ! Aily le savait ! Même si personne d'autre ne pouvait s'en douter... C'était à elle, et elle seule, si ce n'est de faire éclater la vérité, alors de faire triompher la justice.

Tant pis pour l'autre dame, qui venait d'assommer les gardes. Elle servait Maman, en plus, avec elle prendre la place de Maman aurait été compliqué.

« Je suis bien d'accord. Je dois juste chercher quelque chose. »

Aily passa rapidement de l'autre côté de l'étagère et espéra juste que la bibliothèque ne fut pas fixée au sol.

« Éliminer les traîtres, hein ?, murmura-t-elle. Désolée, madame, mais Anémone en est une »

La jeune princesse poussa la bibliothèque de toutes ses forces... En vain. Tant pis. Elle s'en débarrassera une autre fois.

« J'ai pas trouvé » dit-elle en passant de l'autre côté. « On fait quoi, maintenant ? »

Aily ne pouvait pas s'empêcher de lancer un regard noir à Anémone. La seconde manche, ce serait elle qui gagnerait, et il se peut qu'elle commence dans peu de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Avatar : Tsukino Usagi | Nakajima Yôko
Age : 17


Quoi d'neuf ?
Coeurs :
30/500  (30/500)
Magasins:
Carnet de Bord:

MessageSujet: Re: [Jour 6] Powerpuff girls - Les Supers Nanas Jeu 13 Aoû - 1:21

Amitié entre soeurs.


"Je n'accepte que les ordres de la reine", gnagnagna. C'était un larbin, elle était une Heart, il lui fallait quoi de plus, au juste? Anémone exprima son mécontentement en serrant les poings et en jetant un regard mortel à la malheureuse. Ça allait passer, comme tous ses accès de colère. Mais pour le moment, elle était très, très agacée. Quoique, la douleur dans les yeux d'Aily était le meilleur remontant de tout Irréel. Elle détourna son regard satisfait de sa soeurette adorée et regarda, neutre, Acide mettre les gardes hors d'état de nuire. Finalement, elle pouvait servir à quelque chose.

« Moui. Retrouver maman. C'est ce qu'il faut faire, j'imagine. Tant qu'on en parle, je propose de laisser cette grognasse prendre soin des gardes. Elle ne ferait que nous gêner. »

Nouvelle manifestation d'animosité pour la jeune Heart, pour qui la journée s'annonçait plutôt difficile. Ce n'était pas sa faute, si elle la détestait. Maman déteste beaucoup de monde, aussi. Et tout le monde la hait. Ça paraissait tellement simple. Elle ne se demandait même plus comment elle en était arrivée à haïr sa propre petite soeur. Aucune importance. La reine ne se posait pas de questions, elle n'avait qu'à l'imiter. Assez handicapant, de ne pas avoir d'émotions.

Anémone. Traître. Étagère. Plongée dans son traitement d'informations, elle n'aperçut pas la petite figure rouge se glisser vicieusement derrière l'étagère et peser de tout son poids sur le pauvre meuble. La princesse eut un mouvement de recul et se vit aplatie comme une galette sous tous ces tomes, avant de comprendre qu'il n'y avait aucun danger. Cette gamine s'était vraiment crue capable de renverser une étagère posée ici depuis... des années? Toujours? C'était presque de l'arrogance à ses yeux.

« Sale petite peste. Si tu crois pouvoir te débarrasser de moi aussi facilement... »

La princesse rouge faisait peur à voir. Son visage avait un teint cramoisi qui coïncidait assez bien avec la couleur de sa robe. Ses points serrés à l'extrême et ses lèvres retroussées complétaient à merveille le portrait de l'Anémone énervée. Anémone qui se radoucit quelques secondes plus tard, sans aucune raison apparente. Disons que l'orage était passé.

« Bon. Étant donné que je suis une Heart et la plus âgée ici présente, à partir de maintenant, c'est moi qui donne les ordres. » Pas d'agressivité ou même de gravité dans sa voix, juste ce ton indifférent. C'était de la logique, tout ce qu'il y avait de plus pur. « On va débarrasser le château de tous ces imposteurs. Jusqu'au dernier. Les intrus ne méritent pas d'indulgence. » C'était clair, net et concis. Peut-être un peu trop radical.

La princesse, s'efforçant de paraître digne, s'avança sans un regard pour ses "coéquipières" et se pencha pour récupérer une épée sur le corps inanimé d'un des révolutionnaires. Arme plutôt banale, mais qui devrait suffire à éliminer quelques bleus. Combien devait-il y en avoir, une cinquantaine, une centaine? Elle n'en avait pas la moindre idée.

« Acide. Je me fiche totalement de votre code de conduite, mais empêchez cette mioche de toucher à une arme. Elle serait capable de me tuer. Vous savez combien maman serait déçue d'apprendre le décès d'un de ses enfants sous la protection rapprochée d'une de ses suivantes. »

Rien de tel qu'une petite menace pour bien faire comprendre les choses.

made by pandora.

_________________


Belle Bourgeois ▬
18 ans
Étudiante
So girly
À traiter comme la princesse qu'elle est ♥️

Anémone ▬
Entre 20 et 30 ans
Fille de la Reine Heart
Asociale
Étrange
Maniaque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Avatar : Orihime Inoue | Watatsuki no Yorihime


Quoi d'neuf ?
Coeurs :
90/500  (90/500)
Magasins:
Carnet de Bord:

MessageSujet: Re: [Jour 6] Powerpuff girls - Les Supers Nanas Mar 18 Aoû - 1:54
La violette était suivie partout par une espèce de chien bleu qui l’énervait au plus haut point. Elle s’était rendue dans la bibliothèque où elle avait retrouvé totalement par hasard deux princesses Heart. D’ailleurs, la princesse Anémone donna un ordre à la violette qui lui répondit qu’elle ne prenait ses ordres que de la reine, mais qu’elle se débarrasserait de cette vermine bleue avec un grand plaisir au retour de la reine. La violette resta impassible devant le regard meurtrier que lui lançait la plus vieille des deux princesses. Finalement étant agacée par les gardes bleus, la violette se débarrassa du sien et de ceux des princesses. Elle comptait bien partir à la recherche de la reine et la ramener, ce qu’elle avait échoué la veille au soir. Elle s’excusa ensuite auprès des princesses pour les avoir entrainé là-dedans, un peu sans leur accord et les informa de son envie de retrouver la reine rapidement pour mettre fin à la confiance que prenaient les bleus.

Les deux jeunes femmes semblaient d’accord pour chercher la reine, mais par contre, il ne fallut pas plus de deux secondes et une phrase pour que la violette comprenne que les deux princesses ne pouvaient pas se supporter. Cela promettait d’être long si elles venaient avec elle. Lorsque la plus jeune se glissa derrière la bibliothèque en prétextant aller chercher quelque chose. Elle ne put pas voir ce qu’il se passait de l’autre côté, mais Anémone "insulta" sa petite sœur avant de lui dire qu’elle ne la tuerait pas aussi facilement. Donc l’animosité entre les deux était assez forte pour qu’elles cherchent à s’entretuer. Jouer la baby-sitter ne plaisait pas vraiment à la violette, mais il s’agissait des filles de la reine, elle devait donc les empêcher de se tuer l’une, l’autre.

La plus âgée des deux princesses reprit la parole après ce petit moment où la tension était devenue plus que palpable. Elle déclara que comme elle était la plus âgée du groupe et qu’elle était une Heart, elle serait celle qui donnerait les ordres. Cette jeune femme avait encore beaucoup à apprendre pour devenir aussi charismatique que la reine, mais elle était sur le bon chemin. La violette devait l’vouer. Et le fait qu’elle ne mâche pas ses mots sur le fait de vouloir exterminer les bleus était également une bonne chose. Elle pourrait peut-être faire une bonne reine. Mais la violette espérait que la reine actuelle resterait la même encore longtemps. Elle hocha alors la tête pour montrer son accord avec les paroles que venaient de prononcer Anémone.

Elle observa ensuite la princesse récupérer une arme sur l’un des corps inanimés et l’imita en prenant l’arme sur le corps de celui qui devait surement surveiller la seconde princesse. En entendant Anémone l’interpeller, la violette releva le regard et le posa sur cette dernière qui lui demandait de ne pas laisser la plus jeune princesse prendre une arme, car elle serait capable de tuer la plus âgée. Elle lui rappela également que la reine n’aimerait pas que l’une de ses filles soit tuée alors qu’elle était sous la surveillance d’Acide.

« Ne vous en fait pas princesse. Je ne comptais laisser aucune de vous tuer l’autre ou être tuée. »

Elle voulait ainsi faire comprendre à la princesse, qu’elle non plus ne pourrait pas attenter à la vie de sa petite sœur. Elle protégerait les deux jeunes femmes même l’une de l’autre. Elle se mit ensuite à marcher, passant à côté de celle qui les dirigeait et entrouvrait la porte, prenant l’arme du garde qui la surveillait elle, au passage. Elle entrouvrit la porte et vérifia qu’il n’y avait aucun autre garde dans le couloir avant d’ouvrir la porte et de rester à côté de celle-ci, invitant les princesses à sortir.

« Nous devons quitter le palais. Après vous princesses. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Jour 6] Powerpuff girls - Les Supers Nanas
Revenir en haut Aller en bas

[Jour 6] Powerpuff girls - Les Supers Nanas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Leroy J. Jackson ㄨ Magic is power, love is weakness.
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Irréel :: Le Monde Irréel :: Le Palais Heart-