Partagez|

Louve meurtrie et sauvage devient dangereuse pour qui veut l'approcher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Avatar : Original takenaka | Gumi (Vocaloid)


Quoi d'neuf ?
Coeurs :
154/500  (154/500)
Magasins:
Carnet de Bord:

MessageSujet: Louve meurtrie et sauvage devient dangereuse pour qui veut l'approcher Mar 1 Déc - 7:52

Chayton Amarok


« Je pose sur papier le récit de mes aventure et je jette les pages au grès du vent, peut être que les oiseaux me liront. J'écris, je dessine, je ne m'arrête jamais de coucher sur le papier la moindre de mes pensées. Si je ne le fais pas, j'ai la tête qui explose et alors je laisse exploser mes sentiments, mes pulsions et ça, je ne le peux pas, je ne le veux pas.  Je souris quand il faut sourire, je rigole quand il faut rigoler. »


Âge : 23 ans
Sexe : Féminin

Date de naissance : 20/03/1992
Lieu de naissance : en Amérique du Nord, dans une tribu amérindienne

Situation familiale : célibataire, vivant seule avec mon cousin, certains pourront penser que nous sommes un couple, mais mon cousin est plutôt du genre à courir les jupons, ce que je lui reproche trop souvent selon lui
Orientation sexuelle : sauvage !

Métier : je travaille dans un bar à chat et j'observe le nouveau monde
Situation financière : très pauvre mais ce n'est pas le nombre de billets de banque que l'on a dans son porte feuille qui fait notre bonheur

Signes particuliers : je porte de très nombreux tatouages et piercings
je me fais souvent un maquillage qui fait que l'on me remarque, que l'on me regarde, un peu trop pour certains pruneaux mais je veux me souvenir de mes traditions, de mes origines
je n'ai jamais froid, aussi l'hiver, je porte un simple poncho jamais de grosses doudounes, cela vous boudine affreusement ! Plutôt je porte encore des tenues de chez moi



Alter Ego

Sexe : Ecrou
Tranche d'âge : Ecrou m'ira bien
Nature du changement de caractère : Ecrou et personne d'autre
Acceptes-tu une histoire "trash" ? : D'accord j'accepte Ecrou, mais c'est bien parce que c'est Ecrou /pan/

Physique


Lorsque nous observons le monde, nous pouvons voir ces gens, tous différents et pourtant tous tentent de se ressembler dans un sens. Il faut suivre la mode, il faut s'habiller, l'été un peu plus légèrement, l'hiver s’emmitoufler comme un esquimau. Le monde est contrôlé par la société de consommation. Pensent-ils encore d'eux-même ? Parfois, nous pourrions en douter. Mais dans ce vaste monde, il y a vous. Vous cette jeune femme qui n'aime se mêler aux gens juste par plaisir de leur plaire, car c'est bien pour cela que nous tentons vainement de toujours suivre la mode, de toujours suivre le monde comme des moutons bien dressés. Dans le but de plaire à son prochain. S'opposant à tout cela, vous êtes différente. Mais pas différente comme ces gens qui veulent se distinguer pour mieux que l'on parle d'eux. Différente dans le sens où vous seule contrôlez votre vie. Peu importe ce que le vieux voisin pense de vos nombreux tatouages, peu importe ce que pense la jeune mère vivant l'étage au dessus sur vos piercings, peu importe ce que pense le gardien de vos habits, vous n'êtes pas là pour leur plaire, mais pour vous plaire, et vous reconnaître dans ce miroir qui vous reflète. Tant que vous saurez qui vous êtes, tout ira pour le mieux.

Donc ces tatouages, ils sont nombreux. Ho oui, nombreux ! Ceux-ci recouvrent presque chacune des parties de votre peau. Vous aimez la beauté de ce nouvel art, le fait que vous même soyez cette œuvre. Vous adorez la sensation que vous procure l'aiguille sur votre peau lorsque cet artiste vous tatoue. Souffrir pour être belle ? C'est certain vous êtes belle, très belle, magnifique. Mais le monde ne vous voient peut être pas ainsi, car tout en étant belle, vous êtes rebelle ! Puis tous ces tatouages, ces piercings, à part ces hommes recouvert eux aussi de nombreuses œuvres, peu de gens vous voient comme la splendide jeune femme que vous êtes réellement. Et cela est pour votre plus grand bonheur. Plus jeune, votre beauté fut votre plus grand fardeau, aujourd'hui, vous vous cacher derrière des maquillages plutôt extravagant. Bien sûr, vous restez merveilleuse, mais avec un tel maquillage, les gens se demande ce que vous voulez cacher. Cela vous enchante, ainsi, vous n'êtes pas trop draguée dans la rue.

Vous possédez ce regard bleu gris qui semble tellement envoûtant. En amande plus qu'il ne le faut, nous devinons sans difficulté que vous avez des origines loin d'être française. Cela s'entend d'ailleurs beaucoup dans votre accent, et le fait que parfois, vous avez encore un peu de mal à trouver certains mots. Donc ces yeux de chats pourraient hypnotiser n'importe qui qui le croiserait, mais voilà, c'est sans compter sur votre mauvais caractère. Ces yeux que vous maquillez toujours d'un trait de crayon et de mascara, parfois de fard à paupière, allant même jusqu'à vous en faire un loup sur le visage. Quelques paillettes, quelques strass, vous aimez le maquillage, et cela vous amuse d'y passer du temps. Vous pourriez en faire votre métier, mais pour cela, il vous faudrait suivre une formation que vous n'avez pas les moyens de vous payer. Mais vous en avez toutes les qualités pour devenir une merveilleuse maquilleuse plus tard. Par exemple vous savez que lorsque l'on donne avantage au regard, les lèvres doivent rester naturelles, et cela vous l'appliquez. Aussi l'inverse peut arriver, du rouge sur les lèvres pour un regard plus pur.

Votre corps reste très svelte, très fin. Un teint de porcelaine pouvant parfois donner cette impression que vous êtes malade tant vous semblez pâle. Vous avez pourtant une santé de fer, et c'est tant mieux car vous n'iriez pas consulter ! Donc ce corps qui ferait pâlir de jalousie la prochaine miss France, donne le sentiment que vous y faites attention, toujours au régime, à manger des fruits, des légumes, et le moins possible. C'est pourtant tout l'inverse, vous mangez autant de cochonnerie que vous le pouvez. De plus, il faut dire qu'avec un cousin qui se lance dans la cuisine, vous avez le devoir de tester chacune de ses nouvelles recettes. Et c'est un réel plaisir, autant pour votre flemme de cuisiner que pour vos papilles qui se régalent. Cependant, vous seriez trop petite pour réellement faire de l'ombre aux miss, et ce genre de concours est loin d'être votre tasse de thé. Si on vous prenait à y participer, ce serait uniquement pour les cadeaux que l'on vous offriraient ! Mais comme votre grand-mère le disait « il n'y a que la mauvaise herbe qui pousse »

Lorsqu'on ouvre votre placard, votre penderie renferme un style très éclectique. Peu de chose que l'on pourrait trouver en magasin. Pourquoi ? Tout simplement parce que quand vous acheter, vous retapez ! Tout d'abord, vous vous rendez dans les petites friperies proposant des vêtements très peu chers, dont la qualité reste tout de même un niveau en dessous. Mais voilà que vous vous montrez astucieuse, vous ne gardez pas ces vêtements vulgaires. Vous inventez, vous remodelez, de ce vêtements, vous en faites un autre. Aussi cette penderie est-elle occupée d'habits que l'on pourrait qualifier d'unique. Dans un genre qui vous ressemble, qui vous est propre. Un tiroir de sous-vêtements peu sexy, surtout confort ! Des jupes, des shorts, quelques pantalons, pour les hauts essentiellement des bandeaux, débardeurs, ou chemises et même des chemises d'hommes. Rien de vraiment très féminin, ou qui vous donnerait une allure ultra féminine et sexy. Une unique robe, que vous a offert votre cousin, et que vous n'avez jamais portée...



Caractère

Les gens ? Vous leur parlez parce que vous y êtes obligée. Sinon, vous ne savez pas vous faire des amis, vous ne savez plus. Vous avez oublié. Tout comme l'amour, vous ne savez pas comment cela fonctionne. Vous vous posez de nombreuses questions sur ces sujets qui restent sans réponse. Il vous arrive de penser que vous n'êtes qu'une marionnette sans vie, sans âme. Les gens au bar vous parlent sans que vous les écoutiez. Ils content leurs soucis quotidien dont vous vous fichez royalement. Si ils ont besoin de parler, ils peuvent toujours aller voir un psy, ces gens sont là pour ça. Cet homme vous énerve quand il se dit au fond du gouffre parce qu'il vient de perdre son emploi, ou encore cette femme qui entame une procédure de divorce. Ce lot de problèmes sont le quotidien de bon nombre de personne qui pourtant ne se laisse pas tomber au fond, au contraire, ils se battent quand d'autres gens se lamentent, vous avez envie de leur dire de se la fermer. Car oui, vous êtes le genre de femme vulgaire, vous vous fichez pas mal de choquer les gens en employant des mots grossiers.

Au travail, vous aimez vous occuper des animaux, ces petits chats adorables et si fidèles malgré ce qu'on peu dire d'eux. La souffrance d'un animal vous touchera d'avantage qu'un homme qui se fait renverser par un camion. C'est ainsi, les animaux sont si innocents et les hommes si violents ! D'ailleurs la violence, parlons-en. Vous êtes totalement contre, surtout quand elle est gratuite, il vous arrive de jouer les justicières pour venir en aide aux personnes plus faible que ceux qui les attaquent. Mais quand viendra le moment de vous dire merci, ce n'est pas avec tendresse ou amitié que vous vous tournerez vers cette personne, mais plutôt pour lui dire qu'elle est pathétiquement faible, qu'elle doit devenir forte et ne plus se laisser faire de la sorte, qu'elle peut avoir le pouvoir si elle s'en donne la volonté. Bien sûr, cela paraît violent comme approche, mais dans le fond, n'est-ce pas pour le bien de cet individus ? Pour le rendre plus fort ?

Vous préférez largement parler de vérité aussi blessante soit-elle que de laissez courir une fausse rumeur tout autant qu'elle soit amusante. Bien que cela encore dépende des personnes que ça touche. Il semble que vous ayez découvert en vous un certain talent pour juger les gens que vous rencontrez. Vous devez encore perfectionner ce talent, car les très bon manipulateur arrivent encore à vous avoir parfois, mais de moins en moins. Les méthodes finissent par toutes se ressembler. Vous lisez pas mal de livre sur le sujet, l'on pourrait presque vous prendre pour une étudiante en psychologie. Mais vous ne seriez pas fine psychologue, un homme chavire de sur tabouret parce qu'il aurait trop bue vous fera rire, tout autant que la maladresse d'une dame en talon qui se prendrait les pieds dans un pavé et s'étalant de tout son long. Après tout, chacun d'eux l'aura bien mérité !

Les machos, vous les avez en horreur, et si l'un d'eux avait le malheur de croiser votre chemin et de déposer une claque sur vos petites fesses, il le regretterait durant de longs mois suivant l'incident. Vous n'avez que très peu de clémence pour ce type de personne. D'un autre côté, une terrible expérience passé fait que vous avez peur des hommes. Pas forcément d'eux, mais du fait qu'ils puissent vous toucher. Pourrait-on parler de phobie ? Vous n'êtes pas tactile du tout. Et quand cela vous arrive, vous vous refermez immédiatement. Pourtant, dans le fond, vous savez combien vous aimeriez pouvoir surmonter cette douleur. Vous êtes ce genre de femme romantique sur les bords qui pourrait encore croire au prince charmant. Sans parler du cheval blanc, c'est grotesque, mais uniquement du grand Amour. Celui qui ne se vie qu'une fois dans une vie. Celui qui vous retourne et qui vous donne des ailes. Avez-vous déjà eu la sensation d'avoir des papillons dans le ventre ? C'est ce que l'on appelle être amoureuse. Vous aimeriez vous aussi l'être un jour… Un jour ! En attendant, vous continuez de rêver à travers les films et les animations, les disneys dont vous êtes une grande fan. Une grande sensible aussi ! Et cela est un secret !! Mais vous aimez aussi beaucoup les films d'horreurs qui vous font souvent rire…

Vous suivez les traces de votre cousin. Lui qui est si ouvert au monde, avide de connaissance, il adore faire toujours de nouvelles rencontrent. Vous aimeriez tant devenir comme lui. Vous restez là, à l'admirer secrètement. Il est d'ailleurs le seul qui puisse vous toucher et avec qui vous pouvez être tactile sans ressentir cette peur qui vous envahit. Beaucoup de gens pensent que vous êtes un couple très complice et peu démonstratif. Légèrement libertin sur les bords, car il faut le dire, le jeune homme est très frivole. Il aime draguer les jolies jeunes femmes qui croisent sa route. Tout en restant très respectueux des femmes. Vous préféreriez qu'il se trouve une fille, une vraie, qu'il fasse d'elle l'unique de sa vie plutôt que de multiplier les conquête, mais c'est ainsi qu'il est. C'est là d'ailleurs, peut être  votre seul sujet de dispute. Est-ce là une envie de vivre une histoire d'amour à travers votre cousin ? Ou plutôt est-ce l'envie qu'il trouve la femme de sa vie pour qu'il puisse enfin se libérer du fardeau que vous êtes pour lui et enfin qu'il puisse vivre sa vie ? Bien que vous soyez très grande sportive, le jour où il se posera enfin, vous ne courrez pas après lui pour le rattraper, il aura largement gagné le droit d'être enfin libre !


Histoire

Amarok, c'est l'esprit du grand loup des mythologies Inuit, vous n'en portez pas seulement le nom, mais également le caractère. Louve solitaire, vous vous sentez bien mieux seule que mal accompagnée. Seule une personne a su gagner votre confiance et celle-ci n'est autre que votre cousin avec qui vous êtes venu vivre en France. Il souhaite poursuivre son apprentissage dans la pâtisserie, et quoi de mieux que la capitale de la bonne bouffe pour apprendre avec les meilleurs et devenir plus tard le meilleur ? Vous l'avez suivit les yeux fermés, il est bien plus qu'un simple cousin, comme un grand frère, comme un second père (qui serait tout de même bien jeune pour avoir une fille de votre âge). Mais malgré ce jeune homme que vous aviez toujours de votre côté, pourriez vous dire que votre enfance fut heureuse ?

« Mon père me le disait souvent quand j'étais enfant « Ma fille, tu es sauvage et solitaire » Petite, j'avais cette bande d'amis, nous étions inséparable et toujours là les uns pour les autres quand ça n'allait pas. Nous étions une meute ! Nous étions La Meute. Nous étions rebelles, nous étions soudés, toujours ensemble, toujours à faire les 400 coups. De vilains petits garnements sans cesse à l’affût d'une prochaine bêtise. Nous étions les enfants rejetés par leurs parents, chacun de nous avait une bonne raison de se sentir à part. Des autres enfants, nous étions les aliens. Enola pour ses parents bien trop intégré à cette société qui nous rejette, Istu pour sa maladie, il est simplement asthmatique, Bly pour sa trop grande intelligence, son avance sur le monde, sa vision bien trop différente, James pour son mélange de culture entre son père et sa mère étrangère, et enfin moi, pour l'âge bien trop jeune de ma mère quand elle m'a eu, pour le mélange d'origine de mes parents et pour d'autres événements qui viendront par la suite … Lorsque je suis née, j'étais le bébé que ma mère n'a jamais voulu. Elle ne voulais pas devenir mère, et encore moins alors qu'elle sortait à peine du lycée. Je foutais sa vie en l'aire. Et j'allais le regretter une bonne partie de ma vie. J'aurais du mourir ce soir là. »

Vous dîtes des choses bien horrible pour une jeune femme de votre âge ! Nous pouvons donc comprendre que votre enfance ne fut pas toute rose lorsque vous étiez à la maison, mais tout était différent lors des moments que vous passiez dehors avec La Meute. Mais vous deviez pas mal vous faire gronder avec toutes les bêtises que vous inventiez tous les cinq. Ce n'était pas facile de vous trouver, vous aviez cette cabane cachée dans la forêt de la réserve où vous alliez tout le temps jouer. De mémoire, vous aviez piqué un gâteau de mariage que vous avez trimbalé à travers cette forêt en tentant de ne pas vous faire attraper, pour finir par le déguster dans cette fameuse cabane. Ce fut cette fois-là où les adultes découvrir votre planque et que s'en fut fini pour votre maisonnette.
Puis vint l'adolescence et tout changea. Les hormones commencent à vous travailler, les premiers émois font surfaces, et dans un groupe comme le votre, tout aussi soudé qu'il soit par une forte amitié, des rivalités peuvent naître juste pour le regard d'un garçon, ou celui d'une fille.

Chacun y allait de sa petite stratégie pour faire part de ses sentiments, ou s'en débrouillait pour les cacher au mieux, évitant de créer des embrouilles, préférant souder l'amitié du groupe. Et c'est là que tout a basculé pour vous. Cet homme étranger qui voulait racheter vos terres pour un bon prix. Vos parents ont signés pour vendre leur maison, mais vous avez voulu vous battre pour rester vivre dans ce si paisible coin de paradis. Cet homme immonde pensait que par sa richesse, tout lui était du. Alors quand vous avez fait l'erreur d'aller le voir, tout espoir pour le faire changer d'avis, il a simplement profité de vous. Un abus qu'il s'est autorisé sur la jeune fille que vous étiez. Du haut de vos 15 ans à peine, il fut violent et sans pitié. Puis il vous a jetée dehors, vous traitant de prostituée. Cet étranger vous a traînée dans la boue. Vos parents avaient honte, une honte telle qu'ils ne crurent pas en votre histoire. Personne ne vous crut. Même La Meute vous tourna le dos. Tous ! Sauf votre cousin, sauf votre grand-mère. Vous avez poursuivit votre éducation dans ce foyer chaleureux. Votre peur et votre haine pour les hommes grandit avec vous. Un jour, vous aurez le courage de retrouver ce fameux étranger, et vous pourrez lui faire sa fête. Vous aurez enfin le courage de le refroidir. Cette haine fait rage au fond de votre coeur, et cela reste votre secret.

De nombreuses années plus tard, votre mamy est tombée malade. Vous le sentiez, il ne lui restait plus tellement d'années devant elle. Mais suffisamment pour continuer de l'aimer de tout l'amour qu'elle put vous donner. L'un après l'autre, vous avez passé le bac, votre cousin l'obtient avec plus de facilité, les études n'étant pas votre fort, vous n'en faites pas l'effort. Pendant qu'il poursuivait ses études, vous avez préféré vous occuper de la vielle dame qui fut comme une mère. Jusqu'au jour où il fut trop tard. Désormais, plus rien de vous gardait ici. Votre cousin voulant pousser sa passion pour la cuisine plus loin, il voulait partir pour un pays loin d'ici. La France, le pays de la bonne nourriture, le pays de la gastronomie, des gourmandises en tout genre. N'ayant rien qui vous retienne, vous l'avez suivit les yeux fermés pour Paris. Apprendre la langue française ne fut pas de tout repos. Pour dire, 2 ans plus tard, vous avez encore quelques difficultés, de nombreux mots vous échappe encore. Vous avez put vous trouver un appartement, un duplex, pour y vivre des jours paisible. Il n'est pas très grand, juste ce qu'il faut pour vous deux, et pourtant déjà si cher ! Il a fallut que chacun se trouve un travail pour y mettre du sien. Aujourd'hui, vous voilà bien installée !
 


Derrière l'écran

Pseudo : C'est Thylou de retour, mais qui abandonne Thylan, navrée pour les gens qui l'aimaient vraiment, plein de choses se passent en ce moment dans ma vie irl et Thylan me bloquait, je tiens vraiment à m'en excuser surtout auprès de Scarlett et Belle (Belle qui ne voulait déjà pas que je change mon personnage quand j'y ai songé cet été) Désolé...
Âge : 25 ans mais je n'ai pas toutes mes dents
Sexe : je prône l’abstinence voyons /pan/
Découverte du forum : grâce à Ajay, il y a fort longtemps, je suis de la première génération et je survie depuis ce temps, Warior
Personnage sur l'avatar : elle est de l'artiste Xiaobai
Autres : je vous aime, pardonnez moi ♥

crackle bones

_________________

 
Chayton Amarok ▬ 23 ans
Célibataire ♪ hétéro
Travaille dans un bar à chat !
Mystérieuse, solitaire, une peur du contact humain

   
Ecrou ▬ 22 ans
Inventrice sans limite
Hyper-active, ne dors jamais
Quartier moyen, n'a pas de mal à vivre


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Louve meurtrie et sauvage devient dangereuse pour qui veut l'approcher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Eléonore Sobieska # sauvage & dangereuse renarde
» Stela-Attention l'adrénaline est dangereuse pour moi-
» La goutte d'eau qui fait déborder le vase (pour qui veut)
» [Scénario#1]C'est qu'il faut un chaos pour qui veut faire un monde
» Le temps de solitude est le choix de ton destin l RP libre pour qui veut !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Irréel :: Et votre personnage dans tout ça ? :: Le Grand Livre :: Histoires validées-