Partagez|

I want to believe in lies [Joshua D.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Avatar : Akabane Karma
Age : 19


MessageSujet: I want to believe in lies [Joshua D.] Sam 12 Sep - 1:49

Joshua Delcatel


Make me feel alive and shatter me!


Âge : 18 ans
Sexe : Masculin

Date de naissance : 16 Novembre 1996
Lieu de naissance : Versailles, dans les Yvelines

Situation familiale : Il vit actuellement chez sa mère, dans le 13ème arrondissement parisien, en compagnie de son grand frère Peter (21 ans) et de sa petite soeur Katerine (13 ans). Ses deux parents sont divorcés depuis 5 ans, il n'a aucune envie de prendre contact avec son père.
Orientation sexuelle : Bisexuel.

Métier : Etudiant de Première Année en Lettre
Situation financière : Moyenne, assez pour vivre à 4 dans un appartement.

Signes particuliers : Aucun



Alter Ego

Sexe : indifférent
Tranche d'âge : 16/19 - 20/30
Nature du changement de caractère :indifférent
Acceptes-tu une histoire "trash" ? : Oui

Physique


Joshua est une personne qui possède une attitude élégante. De naissance et sans complexe, il se mouve avec aisance, semblant même parfois un peu trop à l'aise au goût de certain. Sa démarche est tranquille, tête haute, les mains dans les poches de sa veste. Du haut de son 1m78, il peut parfois lui arriver de regarder de haut, mais ça n'est jamais vraiment volontaire. Il a juste un air un peu hautain au naturel, même s'il le corrige du mieux qu'il peut. Niveau poids, c'est un poids plume, ne passant pas la barre des 60 kilos, ce qui est plutôt alarmant pour son âge. Pourtant, il s'en porte plutôt bien et cela n'empêche pas ses performance physique. Son corps semble avoir été taillé dans du bois sec, ses muscles se dessinant que très légèrement sous sa fine couche de peau pâle. Sa musculature est d'ailleurs un peu plus développée au niveau des mollets, signe d'exercice quotidien. Autre fait notable, on lui dit souvent qu'il a des doigts de pianistes: longs et fins, mouvant avec dextérité. En restant encore un peu plus sur le corps en tant que tel, on remarque une petite cicatrice datant de quelques années sur son épaule gauche, au niveau de la jointure avec son bras et cette dernière.
Maintenant, en l'observant un peu plus attentivement, on peut déjà voir que malgré son âge presque adulte, Joshua est totalement imberbe de visage. Plus précisément, il est facile de deviner qu'il se rase de près tous les matins et entretien sa peau avec précaution pour qu'aucun bouton puisse venir gâcher son beau visage. Sa mâchoire un peu triangulaire lui donne encore et toujours cet air naturellement hautain, en plus d'accentuer son air un peu féminin, ayant hérité des traits de sa mère. Des lèvres pleines, un petit sourire en coin en permanence vers la gauche et une dentition correcte, en remerciant les coûts d'un appareil dentaire bien sûr pendant la petite adolescence! Nous arrivons sur un nez légèrement aquilin, puis enfin des yeux couleurs noisettes, pétillant et toujours grands ouverts, d'une forme tout à fait banale. Enfin, il n'y a rien de notable autre que sa teinte ambrée et charmante. Enfin, nous gravissons un front assez bas, où se battent différente mèches de cheveux roux et rebelles, relier à une tignasse souvent un peu en désordre, surtout quand il n'a pas le temps de se coiffer le matin.
Outre mesure, Joshua ne sort jamais sans son jean noir slim, ses chaussures de ville, sa petite chemise blanche et sa veste de costard. Il aime même parfois ajouter à la combinaison une cravate nouée négligemment, pendant sur son torse. En cours, il porte des lunettes de vue, étant astigmate.
Le week-end, il troque ses beaux vêtements pour des rangers, un baggy militaire et un débardeur noir, allant souvent se promener et traîner dans les forêts aux alentours de Paris pour se vider la tête, un chewingum goût menthe fraîche dans la bouche.


Caractère

Le caractère de Joshua n’est pas bien compliqué. Mais bon, si on commence par le plus évident, il est facile de voir que c’est un joueur. C’est le type de personne qui semble prendre peu de chose au sérieux, et qui apprécie rire d’un peu tout, même des choses les plus tristes. Il préfère s’amuser que déprimer en fait, c’est aussi simple que ça. Dans une vie qui fonctionne comme un jeu à ses yeux, il possède ses cartes et les joue toujours dans deux buts bien précis : le premier est pour le bien de sa famille, et le second pour son propre amusement.  Josh place en effet le bien être des siens par-dessus beaucoup de chose, voir même de sa propre personne. Les liens du sang sont une chose vraiment sacré à ses yeux, surtout après le départ de son père les ayant laissé en bord de route. Réellement protecteur avec sa mère et sa petite sœur, il leur reste dévoué, toujours prêt à rendre service et sacrifier son peu de temps libre dans ses études pour ça.
Les cartes, dans un second temps, permette à Josh de s’amuser de temps en temps, quand son devoir familiale ne l’appelle pas. Simple exemple : aller boire comme un trou en soirée étudiante, ce n’est pas de l’amusement. Passé une soirée avec des amis, un peu d’alcool mais pas assez pour se faire vomir sur les chaussures, ça s’est de l’amusement. Il aime prendre du bon temps, se balader en boîte un samedi soir pour peut-être faire une rencontre intéressante ou deux sans pour autant se saouler à rouler par terre pour avoir l’air « cool ». Il fait un peu trop mature pour son âge, vous ne trouvez pas ? C’est sans doute explicable… Durant la fin de ses années de collège et tout son lycée, c’est lui qui a pris en charge certaines tâches de la maison, son frère aîné se concentrant d’avantage sur ses études pour pouvoir entrer en médecine, et sa mère s’arrachant les cheveux pour avoir assez d’argent afin de faire vivre le petit groupe. Résolu, il a laissé passer ces année-là qu’il aurait pu remplacer par des sorties avec des amis, de la fumette, des soirées, des conneries, une petite ami ou même un petit copain ; préférant sacrifier tout ça et gagner en maturité pour soutenir le foyer. Il ne regrette rien bien sûr, il est même heureux de savoir que les sacrifices qu’il a accomplis ont servi réellement à quelque chose au final. C'est un gars naturellement bosseur, même si ça ne se voit pas forcément. Mais surtout, il sait profiter de son intelligence naturelle. 129 de Q.I, ça vous ouvre quand même pas mal de possibilité et beaucoup de faciliter.
Pour autant, il n’a pas de grandes ambitions dans la vie, sa volonté de devenir journaliste n’étant pas née d’une réelle passion. Juste qu’étrangement… C’était un domaine qui l’intéressait, ne serait-ce qu’un peu. Puis pouvoir partir à l’étranger sur le dos de sa boîte pour écrire un article sur le développement des nouvelles usines en Chine ou en Inde, ça fait un peu rêver, non ? C’est vrai qu’en fait, en y repensant, Joshua aurait toujours voulu voyager, voir le monde et sortir un peu de son 13ème arrondissement parisien qu’il finit par connaître comme sa poche. S’évader de Paris en général, et de la pollution ambiante.  Curieux, c’est ça, c’était le mot. Josh était curieux de voir ce que ce monde pourrait bien lui offrir de plus que ce qu’il a déjà. En soit, c’est un petit défaut pas bien méchant. Le plus gros doit être, mais on y revient encore, qu’il est très difficile de savoir à quoi il pense, jouant en permanence avec ses propres émotions de façade. Bien sûr qu’il ne veut pas inquiéter les gens autour de lui quand il ne va pas bien, quand il est triste de voir sa mère étalée sur le canapé après une grosse journée de boulot suivit d’un mi-temps dans la soirée. Bien sûr qu’il s’inquiète pour son frère quand il ne le voit pas dormir trois nuits de suite à être plongé dans ses études. Bien sûr qu’il est énervée quand sa petite sœur pique une crise parce qu’elle en a marre de n’avoir que sa mère à la réunion parent-prof du collège. C’est simplement qu’il veut rester ce pilier stable qu’il a remplacé un jour, quitte à s’annuler lui-même de l’équation émotionnel. Pour avoir consulté un psy à une certaine période, il sait très bien son problème, mais ne souhaite pas pour autant le résoudre, quitte à passer pour une personne sans cœur ou dont on ne sait jamais les véritable pensées. Si c’est un sacrifie nécessaire, alors pourquoi pas.
Oh, détail important: il est très rancunier, et surtout envers son père. Il refuse tout contact avec lui, catégoriquement. Josh est une personne qui a une très bonne mémoire pour se genre de chose, et il est très difficile pour lui de pardonner.



Histoire

L’histoire de Joshua commence le 16 Novembre 1996, à la clinique de Versailles, dans les Yvelines. Il faisait froid ce jour-là, à 4h du matin… Croyez le bien, ce petit bébé n’avait pas envie de sortir du ventre de sa mère avec 2 degré à l’extérieur ! Mais il n’avait pas vraiment le choix ! Contrairement à la naissance de son frère aîné Peter, la sienne se passa sans aucun accro ni besoin de césarienne en urgence. Le bébé avait été lavé par l’infirmière, puis ramener aux deux parents qui le regardaient avec des yeux pleins d’amour. C’était encore un jeune couple à l’époque, 27 ans chacun ! Si on retire 3 ans, ils avaient leur premier enfant à 24 ans et n’en avait pas encore eut assez.
Les premières années, les deux enfants étaient confié à Sofia, leur nounou russe. Et oui, les parents étaient tous les deux en début de carrière, il fallait bien qu’ils travaillent pour payer un appartement comme le leur dans le 13ème arrondissement, dans le but d’en devenir le propriétaire un jour.
Peu avant d’entrer en CP, à l’âge de 5 ans, Josh vit le ventre de sa mère s’arrondir une nouvelle fois pour la venue de Katerine, la dernière de la fratrie dans le futur. Le petit garçon ne le savait pas vraiment, mais son frère aîné lui avait compris que cet enfant-là n’était pas désiré des deux côtés comme eux avaient pu l’être. Cela créa bien vite des tensions au sein du foyer, la mère pleurant le soir parfois après une dispute, alors que le père sortait boire pour se détendre. Le petit Josh en faisait parfois des cauchemars la nuit, et son frère dormant dans le lit du haut dans leur chambre descendait pour se coucher contre lui et le calmer.
« Papa va pas partir hein ? » Qu’il demandait toujours. Peter ne lui répondait jamais, parce qu’il connaissait déjà sans doute la réponse.
La petite sœur naquit donc dans cette ambiance un peu tendue, en espérant que ça resserrerait les liens. La petite tête rousse s’était complétement épris de la petite enfant dans son pyjama rose et gris avec des petits lapins, alors qu’elle dormait encore dans la chambre de ses deux parents.

Quelques mois après, le scandale éclata : monsieur le père avait une maîtresse rencontrée par le biais de son travail. Oh, il était avocat en fait, et cette femme l’avait rencontré au cours d’une procédure de divorce justement, quelques temps avant le dernier accouchement. Nouvelles disputes, nouveaux cris le soir. Peter allait bientôt entrer dans un collège privé d’assez au niveau et tentait tant bien que mal de s’occuper de ses études en faisant abstraction du bruit. Pour sa part, Joshua câlinait sa petite sœur dans leur chambre, alors qu’elle criait et pleurait elle aussi. Il lui caressait la tête en disant que ça irait bien, et qu’il ne faut pas s’inquiéter.
La semaine suivante, le père avait quitté la maison, préférant retrouver une vie plus simple. C’était un peu la destruction de la famille, au fur et à mesure que le temps passe. La mère tomba dans une presque dépression, buvant pas mal tout en continuant à travailler pour ses enfants. Le collège de Peter coutait cher, et la nounou pour Katerine aussi… En plus du loyer ! Malgré les allocations familiales, la situation était vraiment mauvaise. C’est les grands parents des petits qui ont sauvé la mise sur cette période : ils se proposaient de garder la petite dans leur maison an province, conseillèrent à la mère d’aller voir un psy et payèrent même les frais d’avocat pour le divorce, y laissant un peu de leur retraite. La situation allait en s’arrangeant, lentement mais surement. Normalement, Peter aurait dû prendre en main certaines choses de la maison, pour soutenir sa mère. Mais cette dernière n’arrêtait pas d’insister sur le fait qu’il devait travailler pour réaliser son rêve, et que la situation ne devait pas le priver de ce genre de chose.
Josh avait fini par dire une fois : mais moi, je n’ai pas de rêve, alors je peux t’aider, non ? C’était à l’entrée au collège. Joshua avait fait exprès d’inciter sa mère à l’envoyer dans un collège publique pour réduire les coûts. Bon… Il était roux, ça lui a valu pas mal de soucis. Vous savez, il existe bien des cons partout… Dès qu’on est différent, on prend. Son professeur de sport en 6ème remarqua rapidement que le gamin se faisait taper dessus par quelques 4ème n’aimant pas vraiment sa couleur de cheveux. Bon, honnêtement, Joshua s’en fichait, tant qu’ils ne frappaient pas le visage ou laissait un bleu trop apparent. Il n’aurait pas encore trop su comment mentir à sa mère… Quoi que, il avait bien fini par apprendre. Ce professeur lui avait recommandé un grand nombre de fois de peut-être pratiquer un sport de combat, ou alors lui disait de se plaindre. Mais lui, il s’en fichait un peu… C’était juste un jeu, et il était endurant en plus. Même si moralement… Oui, bien sûr qu’il tenait la route. Dépité, ce prof avait quand même fini par lui donner quelques conseils, sans doute ayant lui aussi été victime de ce genre de chose dans sa jeunesse. C’est comme ça que Josh commença le Krav Maga en autodidacte, pratiquant surtout les week-ends dans les parcs parisiens quand il en a l’occasion. C’est comme ça qu’il développa sa musculature particulièrement fine et sèche, n’ayant pas arrêté depuis.
Son rôle le soir était de récupérer sa petite sœur en primaire après les cours, ne se trouvant pas trop loin d’un de l’autre. Ensuite, c’était retour en bus à deux, Josh qui vérifie les devoirs, prépare à manger, accueille son frère qui finissait les cours un peu plus tard qu’eux, allant à l’étude. Josh lui donnait son assiette et le laissait aller dans la chambre pour continuer de travailler tout en s’alimentant. Ensuite, il mettait Katerine devant la télé jusqu’à 20h30, pendant qu’il faisait ses propres devoirs, couchait sa sœur et attendait l’arrivée de sa mère vers 22h45, après son second travail à mi-temps. Il lui réchauffait son assiette, restait à table avec elle pour raconter les évènements de la journée, puis allait se coucher en même temps qu’elle, après un peu de vaisselle. Oui, la vie, c’est un grand jeu de gestion sur lequel il faut être sur tous les fronts.
Peter continua le collège puis le lycée privé, préparant les concours pour les grandes facs de médecine. Josh continua sa vie, arrêta de se faire embêter par n’importe qui et passa au lycée malgré des résultats justes. Pourtant, il est brillant, c’est ce que n’arrête pas de dire ses professeurs. C’est simplement qu’il ne travaille pas assez pour exploiter son potentiel. Oh, il leur aurait bien répondu qu’il avait autre chose à faire, comme aider sa sœur avec des problèmes de maths, ou alors essayer de faire comme il peut pour l’épauler dans son soucis de lecture à cause de sa dyslexie, trop légère pour être considérer comme un vrai handicape, et donc recevoir de l’aide financière par rapport à ça.
Mais bon, il le garde pour lui.  

Peter réussit finalement son concours pour sa fac, accepté avec de très bon résultat ! Normalement après son bac, il aurait dû faire une prépa… Mais les moyens du foyer ne le permettaient pas, et au final, ça n’avait pas été nécessaire ! Ce soir-là, ce fut la fête à la maison ! Joshua lui commençait la seconde avec des cours d’orientations professionnelle. Il n’avait strictement aucune idée de ce que serait son avenir encore… Après des tests semblant être capable de discerner le travail que tu es potentiellement le plus à-même de faire. Pour lui, c’était reporter, ou encore guide touristique… Orf, ça donnait des idées. Puis c’est vrai qu’être journaliste lui permettrait de voyager un petit peu, changer d’air… Cette idée était plus agréable que les autres. Il entra dans une première L, ayant de plutôt bons résultats.
C’est sur cette année qu’il fit la rencontre du meilleur ami de son frère : Rei. Oui, juste Rei parce que le nom complet, c’est trop compliqué. De ce qu’il comprenait, Rei avait fait la rencontre de son frère lors de la rentrée des premières années, lui en seconde. Ils avaient gardé le contact et il aidait son frère à passer la partie la plus complexe de ses études. Il n’allait pas s’en plaindre, ça lui donnait un peu de souffle et le consolait dans l’idée que son frère se démerdait bien sans lui… Juste un peu déçu de perdre sa « place » en quelque sorte.
Il s’est très vite entendu avec le bosseur n°1, vivant avec le n°2, les servant pendant leur soirée de révision. Le café, c’est la vie comme on dit !
Lors de l’anniversaire surprise de Peter, Josh avait invité Rei, étant tous les trois sortis prendre du bon temps dans un bar où ils ne sont pas trop vigilants sur l’âge. Josh avait 15 ans à cette époque-là, mais en paraissait facilement 17 voire 18. Après un délire stupide, ils trainèrent dans la rue, lui avec les cheveux roses, Rei violet et Peter… Ils avaient fait un gros mélange, on aurait presque pu l’appelle RainboDash !
Bref, la vie était cool et tranquille, meilleure. Le plus embêtant fût au cours de sa terminale, quand son père réapparu de nulle part. Il avait toujours l’autre madame, et même un enfant avec tiens. Ce dernier voulait reprendre contact apparement… Du regret ? Très amusant cette connerie ! Il avait juste été licencié et cherchait un peu d’argent où ils pouvaient, voulant jouer sur les sentiments de son ancienne femme. Joshua se souvient encore très bien d’une conversation à l’appartement.
« Tu ne peux pas me faire du chantage comme ça, je ne te donnerais rien, tu es partis en claquant la porte, assume tes choix ! »
« Ce n’est pas grand-chose voyons ! Et puis tu sais, je peux toujours encore réclamer mon droit pour avoir la garde des enfants hein ? Je reste leur père…»
Josh avait quitté le couloir, s’était avancer vers son père et lui avait foutu une magnifique droite, lui déboitant la mâchoire. Furieux, il aurait pu faire pire si Peter ne l’avait pas arrêté, sachant très bien qu’il n’avait pas arrêté le sport de combat depuis le collège. L’adolescent avait craché au visage de son père, fou de rage, qu’il ne voulait plus jamais le revoir ici, qu’il n’avait pas intérêt de dire qu’il était encore leur père après avoir abandonné sa famille comme un lâche. Sans doute la première fois où il se laissait aller à des émotions violentes.
Katerine rentrait du collège un peu plus tard, n’ayant jamais vraiment su ce qui était arrivé ce jour-là. Joshua avait préféré manger dans sa chambre, encore fulminant intérieurement. Cette journée-là avait été vraiment pathétique…

Il passa son bac avec une mention assez bien, entrant dans un cursus de Lettre, dans la même université que celle de son frère et de Rei, bien que dans une autre aile un peu éloignée. Son aîné commençait son stage de 6 mois bientôt, il allait se retrouver un peu seul… Mais bon, il aurait toujours la tête violette pour lui tenir compagnie ! D’ailleurs, il n’a jamais compris pourquoi ce gars-là avait gardé sa couleur de cheveux comme ça après leur délire… M’enfin, ça ne le regarde pas plus que ça non plus !


Derrière l'écran

Pseudo : Nao - Mia
Âge : 17 ans mais je file sur les 18! :o
Sexe : Je suis une femelle!
Découverte du forum : Alors, Eva L. m'a montrée le chemin, et je suis une connaissance de ceux que vous appellez le Squad je crois! ><
Personnage sur l'avatar : Akabane Karma de Ansatsu Kyoushitsu
Autres : Je trouve l'idée de ce forum vraiment original, et j'espère pouvoir me plaire parmi vous tous et toutes!

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Avatar : Akabane Karma
Age : 19


MessageSujet: Re: I want to believe in lies [Joshua D.] Sam 12 Sep - 21:42
Fiche officiellement terminée, en espérant que celle-ci vous conviendra!  :calin:
Je suis toujours ouverte pour faire des modifications au cas où il y aurait des incohérences ou des soucis quelconque!

Merci pour votre lecture et désolée pour le double post~
En espérant vous croiser aussi sur la CB!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Avatar : Nanna | Makishima


Quoi d'neuf ?
Coeurs :
172/500  (172/500)
Magasins:
Carnet de Bord:

MessageSujet: Re: I want to believe in lies [Joshua D.] Dim 13 Sep - 5:06
BIENVENUE PARMI NOUS PETIT RÊVEURCoucou, ouais je dis coucou comme ça moi
c'est pas comme si on parlait depuis le début de la soirée xD
et tout comme je te l'ai dit, j'ai eu une idée de lien, on va continuer d'en parler ensemble ♥
mais j'aime beaucoup ton perso, hihi
et aussi ta façon d'écrire
bon, je fais de la validation express pour que tu puisse rp, et ton AE viendra en temps ♥
sois donc patient, et en attendant, amuse toi


Maintenant que tout est dit, tu peux enfin vagabonder comme bon te semble dans la banlieue Parisienne. Mais avant tout, laisse moi te donner quelques petites indications. Je te conseilles d'aller recenser ton avatar avant ton départ. Ensuite tu pourras enfin partir pour l'aventure ! Les premières étapes conseillées sont simple, se faire des amis et ennemis par et si tu le souhaites, chercher un compagnon de route pour un instant dans les demandes RP. Pour ce qui est du reste, c'est à toi de tout découvrir !
Ton Alter-Ego arrivera tout bientôt, soit patient ♥

_________________

 
Hilly Wood ▬ 19 ans
Célibataire et mieux ainsi ?
Indienne d'origine
Barmaid pour gagner ses études
Puddy Puddy!

   
 Rome ▬ 19 ans
une femme, un homme
Compliquée
mannequin pour les affiches royales
aime la lingerie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Avatar : Original takenaka | Gumi (Vocaloid)


Quoi d'neuf ?
Coeurs :
154/500  (154/500)
Magasins:
Carnet de Bord:

MessageSujet: Re: I want to believe in lies [Joshua D.] Lun 28 Sep - 3:11
BIENVENUE PARMI NOUS PETITE RÊVEUSEAprès t'avoir fait attendre bien longtemps, voici ton AE j'espère qu'il te plaira autant que je me suis plut à te le donner, comme je t'avais demandé, c'est un petit recyclé qui n'a jamais vue le jour Irréel car il n'a jamais été joué et pourtant j'y tenais vraiment, j'y avais mit tout mon coeur pour le faire et je te vois parfait dans ce rôle alors voilà, j'espère vraiment qu'il va te plaire
en tout cas, il sera plein de surprise
Voilà ton petit AE pour la route ~

Geiss ▬

age: 19 ans
sexe: c'est un homme bien sur
orientation sexuelle: il aime les femmes, mais les femmes un peu différentes pas celles qui se maquillent du matin au soir
situation financière: il vit dans les quartiers moyens, il tient une boutique de bricolage qu'il tient apparemment de ses parents

signe particulier: il a une santé très fragile, il tombe souvent malade, régulièrement il a mal à la tête

Traits de caractère: Doux - Attentionné - Possessif - Souriant et toujours de bonne humeur - Il aime s'amuser et se faire des amis - C'est un homme simple qui ne fait pas tellement attention à ce qu'il porte, chaque matin il s'habille avec la première chose qui lui tombe sous la main quand il ouvre son placard - Du genre romantique, il croit au grand amour, celui avec un grand A et il la cherche, aussi il aime se balader dans tous les recoins de ce monde étrange et curieux - Il semble n'avoir peur de rien, ni de personne, sauf peut être de lui-même, le jeune adulte ne se regarde jamais dans un miroir

autres informations: ce jeune homme a toujours l'impression qu'il lui manque quelque chose, comme si il oubliait tout le temps un détail important

avatars possibles: Kururugi Suzaku (CODE GEASS)

/!\ Si l'avatar choisit ne correspond pas à la description, le staff à le droit de demander au membre de le changer, s'inscrire à Irréel c'est savoir ce qui nous attend, à savoir un personnage quasi "imposé". Mais comme on est des gentils (*auto-lancé de fleurs*), si vous avez une quelconque réclamation par rapport à votre Alter-Ego vous pouvez la faire par MP au membre du staff qui vous a validé !


Hophop. Je te conseilles d'aller recenser tes avatars avant ton départ, et pour être bien préparé de ne pas oublier de t'afficher avec ton Alter-Ego dans ta signature. Si tu veux on a préparé un petit codage par ici pour qu'on voit bien de qui il s'agit ! Ensuite tu pourras enfin partir pour l'aventure ! N'oublis pas de créer ton obligatoire cahier de suivi pour Alter-Ego et si tu le souhaites, chercher un compagnon de route pour un instant dans les demandes RP. Pour ce qui est du reste, c'est à toi de tout découvrir !


UN PEU DE DÉCORATION

Ta chambre, elle est simple, mais en bordel. En effet, tu ne range pas souvent cet endroit où tu ne passe que pour dormir. Il t'arrive de bricoler, mais tu ne termine jamais ce que tu commence et tu finis toujours par le laisser traîner dans un coin de cette pièce qui se remplis peu à peu de nombreuses chose inutiles. Seul ton lit est bien fait chaque matin. L'armoire qui contient tes vêtements est un tel désordre que même une maman chat n'y retrouverait pas ses petits. Sur le mur, un vieux dessin qui remonte à ton enfance probablement, deux petits garçons qui se tiennent par la main et qui sourient. Et un miroir, recouvert de papier.  

_________________

 
Chayton Amarok ▬ 23 ans
Célibataire ♪ hétéro
Travaille dans un bar à chat !
Mystérieuse, solitaire, une peur du contact humain

   
Ecrou ▬ 22 ans
Inventrice sans limite
Hyper-active, ne dors jamais
Quartier moyen, n'a pas de mal à vivre


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: I want to believe in lies [Joshua D.]
Revenir en haut Aller en bas

I want to believe in lies [Joshua D.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Jeffrey Joshua Marshall est arrivé. Décollage immédiat !
» "White Lies." [A.]
» Glace à la citrouille et au chocolat [PV Joshua]
» AUTOPORTRAIT/ SIR JOSHUA REYNOLDS
» Joshua Jackson - Assistant personnel et super qui s'ignore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Irréel :: Et votre personnage dans tout ça ? :: Le Grand Livre :: Histoires validées en attente d'AE-