Partagez|

[J7] A la recherche de... [ft. Widae & Wound]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Avatar : Nagito Komaeda & Mikan Tsumiki (SDR2)
Age : 25


Quoi d'neuf ?
Coeurs :
90/500  (90/500)
Magasins:
Carnet de Bord:

MessageSujet: [J7] A la recherche de... [ft. Widae & Wound] Sam 1 Aoû - 21:04
Au 7e jour, suppression de la cour ?
Un blagueur, un fuyard et une lunatique ★ Proses en #9F53A8 ★ Trois perdus dans 584 Mots ★ Codage par ©Paindore sur APPLE SPRING
La reine a disparu ! Tu ouvres les yeux, paniquée, dans ton lit. C'est les derniers mots donc tu te souviennes. Assise sur ton lit tu te dis qu'au final, ce n'est pas plus mal ? Ça voudrait dire qu'il n'y a plus de tyrannie ? Ou alors elle a décidé de s'en prendre aux gens dans la plus grande discrétion ? La dernière option ne t'enchante pas. Mais alors pas du tout. Tu es sûre que tu ne fais pas partie de ses bonnes grâces. Et ces derniers temps... Tu as eu de nombreux souvenirs. Se peut-il que ta mémoire commence à revenir ? Le mariage de ton père, tu sais que c'était un magnifique événement. Tu aimerais le revivre. Juste cet instant où tu étais joyeuse de voir ton papa comme ça et d'avoir une nouvelle maman. Les larmes te montent aux yeux et tu regardes ta jambe. Tu n'as jamais été aussi heureuse qu'à l'époque. Est-ce que tu l'as été ne serait-ce qu'une fois ? Dans un coin, tu vois un onguent. Tu ne sais pas d'où il sort, tu ne l'avais jamais remarqué avant aujourd'hui. C'est dans un flacon mais tu sais à quoi ça sert. Tu le gardes avec toi, bien caché sous ton tablier. On ne sait jamais. Même si tu n'en as pas beaucoup.

Tu sors dans la rue, armée de ton baume, et ce que tu vois est... Perturbant. Tu vois des gens se battre par endroits, et d'autres qui sont en train de fuir ailleurs. Tu n'as pas le souvenir d'avoir déjà vu ces personnes ici. Ceux qui sont avec les bleus. Eux qui ont pris le pouvoir. Tu ne veux pas être mêlée à ça. Tu n'as pas grand chose à perdre fort heureusement. Mais tu commences déjà à t'inquiéter pour Wound. Tu n'as entendu ce nom qu'une fois dans ta mémoire, cependant, tu sais que tu dois le retrouver. Et même si il était avec le riche Blanc dans la ville bleue – ça commence à faire beaucoup de couleurs – tu ne penses pas qu'il soit de ce quartier là. Alors tu pars, tu fuis comme certaines personnes. Direction, les autres quartiers. Tu n'as pas à t'en faire, après tout. Tu n'as pas la tête d'une fille du quartier chic... Les impacts de violence sont moins présents dans le quartier moyen mais ils y sont toujours. Tu réfléchis. Si, dans ton souvenir, l'homme est parti, il a peut-être fait pareil ici. Du coup, il serait dans les quartiers pauvres. Oui, c'est logique. Et puis c'est le meilleur endroit pour t'abriter en attendant une accalmie.

Tu n'as aucun repère dans cet endroit – tu ne te souviens pas y avoir mis les pieds – alors tu cherches quelque part où être seule au calme. Tu as beaucoup de mal à rester calme avec ce qu'il se passe actuellement. Tu as envie de crier et de pleurer en même temps, mais tu ne le feras pas. C'est moins dangereux ici et il y a beaucoup de gens qui sont partis faire leur révolution dans les autres quartiers. Alors tu n'as rien à craindre. C'est au pied d'un arbre que tu t'installes, que tu fermes les yeux et que tu souffles un coup. Tu ne pensais pas qu'il fallait courir autant pour passer du quartier chic à celui-ci. Tu entoures tes jambes de tes bras après avoir remonté tes genoux à ta poitrine. Pourquoi ne peut-on tout simplement pas te laisser vivre en paix ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Avatar : Yona | Akatsuki no Yona


Quoi d'neuf ?
Coeurs :
88/500  (88/500)
Magasins:
Carnet de Bord:

MessageSujet: Re: [J7] A la recherche de... [ft. Widae & Wound] Lun 3 Aoû - 3:01

feat.
Frail

&
Wound

Jour 7 - A la recherche de...
Un très léger sifflement s'entendait dans ta chambre, tu étais là simplement endormis. Ou du moins seulement à moitié réveillé. Tu pensais à une étrange personne, une demoiselle à la longue crinière rousse; elle était sur une sorte de scène en hauteur et semblait interpréter quelque chose devant un vieille homme qui lui, commentait tout les moindres de ses faits et gestes. Ou quelques choses du genre. Tu n'y comprenais pas grand-chose de toute façon, mais ton rêve te paraissait juste étrange. Et cela jusqu'à ce que tu ressentes une étrange sensation de chute qui s'accompagnait d'un choc à l'arrière de ton corps.

« Aïe ! »

Tu ne t'étais pas vraiment fait mal, ce ''Aïe'' était plutôt à titre illustratif qu'autre chose. Mais la pression de cette triste chute t'avais obligé à ouvrir les yeux. Avec difficulté, tu essayes de te lever malgré le grand bazars de ta chambre, il faudrait vraiment qu'un jour tu prennes le temps de tout remettre à sa place. Du moins les livres qui recouvraient ton lit afin d'arrêter de t'endormir sur ta chaise de bureau. Tu t'approches d'ailleurs de celui-ci en relevant ta chaise qui t'avait fait office de lit, regardant tes différents instruments de chimies afin de savoir si tu avais eu le temps de faire quelque chose d'intéressant avant de t'écrouler de sommeil.


« Hum ? »

Tu essayes de te souvenir de ta veille et du jour d'avant. Il est fort probable que tu t'étais endormis en essayant de produire cette objet de farce et attrape que tu avais pensé mais… Tu ne t'en souviens plus. En fait, tu ne te souviens plus de rien. Alors Widae, tu restes là simplement silencieux dans ta chambre a essayer de savoir ce qui t'es arrivé. Au final, après quelques longues minutes tu haussent simplement les épaules, ta chute du matin pouvait après tout, être la résolution de ce problème. En sortant tu te souviendrais sûrement de ce que tu toutes ses choses que tu as oublié.

Et tu penses parents. Oui, ça tu t'en souviens, t'es parents. Enfin, du moins t'es parents d'adoption. Tu n'as pas oublié qu'ils ne sont pas tes parents biologique, oui, tu sais que tu viens d'une famille bien plus noble. Parce que tu es Widae. Simplement, tu continues tes pas jusqu'à sortir de ta chambre et là tu semble étonné de ce que tu vois.

Très peu d'habitant, et ce qui sont encore là semble courir pour rejoindre un seul et même endroit. Tout ça te semble étrange, même si tu ne te souviens plus de l'habituel. Tu restes quelques instant devant ta porte avant qu'une fille d'un peu près ton âge semble te crier d'aller dans les quartiers plus riches, que la révolution des pauvres semblent être en marche, qu'ils vont déloger tout ces habitants qui se considérait supérieur avec leur fortune.

Mais tu hésites un peu, après tout qu'est-ce-qu'est vraiment la richesse lorsque l'on à déjà la naissance ? Tu as l'habitude de cette pauvreté, toi tant que tu as la possibilité d'avoir tes livres et tes instruments pour confectionner tes farces toutes aussi farfelues les une que les autres. Même si tu vis dans la pauvreté dans ce quartier, tu sais que tu n'es pas de ce quartier. Finalement tu les suis, tous ces gens remplis d'envie de soulever les riches quartiers. Tu avances doucement jusqu'à voir cette demoiselle assise en boule au pied d'un arbre. Seule.

Sans réfléchir très longtemps tu t'approches rapidement mais silencieusement de sa personne. Se retrouvant devant elle, tu la contournes sans le moindre bruit pour te retrouver derrière elle. Comme elle à joint ses jambes à sa poitrine, dans cette position ce n'est jamais très évident. Mais tu poses tes mains sur ses yeux, en essayant de ne pas rendre aveugle la demoiselle en lui criant avec humour :

« C'EST QUIIIIIIIIIIIIII ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Avatar : Nagito Komaeda & Mikan Tsumiki (SDR2)
Age : 25


Quoi d'neuf ?
Coeurs :
90/500  (90/500)
Magasins:
Carnet de Bord:

MessageSujet: Re: [J7] A la recherche de... [ft. Widae & Wound] Jeu 6 Aoû - 21:30
Au 7e jour, suppression de la cour ?
Un blagueur, un fuyard et une lunatique ★ Proses en #9F53A8 ★ Trois perdus dans 552 Mots ★ Codage par ©Paindore sur APPLE SPRING
Enfin tu peux te reposer, et faire comme si rien de tout ça ne t'était arrivée. Tu commences à t'habituer à te réveiller en te disant « je ne sais plus qui je suis » mais ta mémoire te revient au fil du temps. Cette maladie est très gênante mais tu es persuadée de ne pas être seule. Parce qu'il ne t'a pas reconnue. Cette lueur d'espoir allait te faire relever le visage et regarder le ciel d'un air déterminé – le garçon dans tes rêves a déjà vu des trucs comme ça dans un espèce de cube, c'est très inspirant. Cependant, il faut croire que tu es née sous une mauvaise étoile avec tout ce qu'il t'arrive. Tu n'avais rien entendu, ou rien senti, tellement perdue dans  le souvenir de cette boîte dans ton rêve. Et tu remarques, au moment où une voix criarde s'élève dans les airs, que des mains sont devant tes yeux.

Prise de panique – qui ose donc approcher les autres comme ça ? – tu fais un bond sur le côté. Mais vu que ton regard était bloqué, tu n'as pas pensé que ton corps l'était aussi, encerclé par les bras de cet individu. Donc au lieu de t'en aller loin, le plus loin possible de ce fou, tu finis par caler ta tête sur son bras. Mince. Ce n'est vraiment pas l'option que tu as envisagé. Au moins, tu peux mettre un visage sur celui qui t'a complètement foutu les jetons. Il semble avoir ton âge. Ça te gêne un peu, tu le pensais plus jeune, au vu de la blague – c'en est une tu crois, si tu te fies encore au garçon de tes nuits. Et qu'est-ce qu'il fait ici ? Les habitants du quartier sont presque tous partis, non ?

Soudainement, tu te rends compte qu'il pourrait être la réponse à tes questions. Tu te redresses le plus vite possible en t'aidant de ses épaules, sur lesquelles tu restes appuyée pour qu'il comprenne la gravité de la situation. Ta timidité s'est comme envolée pendant une seconde.

« Est-ce que tu connais ou est-ce que tu as vu Wound ? Il est plus grand que moi, brun, tout fin... C'est important. »

Tu crois que c'est important en fait. Au moins, tu n'as pas l'air de quelqu'un qui souffre d'amnésie. Mais celui que tu recherches n'irait pas te prendre pour une psychopathe, à le chercher comme ça ? Non. Il comprendra. Tu en es sûre. Et ce rouquin devrait comprendre aussi.

Réalisant la situation dans laquelle tu t'es mise – seule en plus – tu recules un peu, pour ne pas trop rester dans les bras de ce jeune homme. Décidément, il faut croire que tu es faite pour avoir du contact avec les personnes de sexe masculin. Tu te souviens de la déclaration que tu avais entendu dans la ville bleue. D'un homme demandant à un autre de se déshabiller. Tes joues s'empourprent. Tu ne voudrais pas réentendre ça ici, surtout pas venant d'un blagueur envers toi.

« Et je... Je suis désolée d'avoir demandé ça comme ça, c'est impoli... Je m'appelle Frail. »

Dans ce cas, il vaut mieux l'empêcher de parler, c'est ça, ta technique ? Tu n'as plus qu'à espérer qu'elle fonctionne, tout le monde n'est pas comme toi.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Avatar : Nanase Haruka (enfant) | Free ! - Hanamiya Makoto | Kuroko no Basket


Quoi d'neuf ?
Coeurs :
30/500  (30/500)
Magasins:
Carnet de Bord:

MessageSujet: Re: [J7] A la recherche de... [ft. Widae & Wound] Ven 7 Aoû - 7:15

[Jour 7] - A la recherche de...


Feat Frail & Widae


Ses yeux s'ouvrent d'un coup, cependant, ses connexions nerveuses ne se réveillèrent pas aussi vite. Restant ainsi les globes oculaires largement exposé à la lumière du jour, Wound s'assoit après plusieurs minutes. Une main frottant son visage, l'autre le soutenant dans cette position instable.

La dernière chose dont il se souvient, c'est de cette ville bleue. Mais même lui qui a du mal à voir le fil du temps, a l'impression que ça fait des lustres que cette situation en cette ville s'est déroulée. Pourtant, il n'avait rien vécu entre les deux, il s'est réveillé, comme souvent, dans cette chambre vide, comme si de rien était. Pourtant, toutes les informations relatives aux récents événements ne sont pas étrangères. Après tout, qui ignore ce genre de bouleversement ? Normalement, personne en ce monde, parce que cela change une vie, une société, occasionne des morts et des visions d'horreur.

Puis il commença à bouger, c'est qu'il ne peut pas rester longtemps ici. Fuir, que personne ne trouve cet endroit de ravitaillement. Partir, loin, qu'on ne soupçonne même pas qu'il peut potentiellement se trouver là. Alors il sort, regardant sans cesse à droite ou à gauche, vérifier s'il y a quelqu'un. Moins de monde. Bien moins de monde depuis le début de tout cette mascarade. Cela ne le concernait pas. Cela l'arrangeait même, il y avait moins de personnes pour s'arrêter sur son cas, moins de suspicion. Il devait fuir, alors ce n'était pas en faisant partis de cette révolution qu'il allait passer inaperçue. Ce n'est pas en défendant quoi que ce soit qui ne lui est pas personnel qu'il parviendra à se faire oublier. Et puis pour trouver cet endroit idyllique, quoi de mieux que d'avoir moins de personnes dans les pattes ?

Il avance, alors que plusieurs personnes se précipitent vers un quartier bien plus beau que celui-ci. Il avance, tente de rester discret, il ne voulait pas être mêler à cette histoire de révolution. Cependant, ses yeux parcourraient les différentes personnes, il ne cherche personne en particulier, juste, un réflexe. Voir qui part dans cette sordide histoire.

Devant lui, deux personnes sous un arbre. Visiblement plutôt proche même si la jeune fille semblait avoir… Rejeté ? Le rouquin. Wound s'approchait mais ce n'était pas tellement pour aller leur parler ou quelque chose de ce genre. C'était sur sa route, l'arbre était juste à côté et changer d'itinéraire maintenant allait sembler louche. Et puis le dos de cette demoiselle lui disait quelque chose… Il l'avait vue quelque part… Dans la ville. Dans la ville bleue. Quel était son nom déjà… Quel que chose qui ressemblait à frêle… Comme son apparence… Frêle ? Non, ce serait stupide… Fr… Frail. C'était ça. Normalement. S'il ne se trompait pas.

Va-t-il s'approcher ? Il ne sait pas trop. Déranger ces deux là alors qu'ils faisaient… il ne savait pas quoi ne lui convenait pas. Alors il avait juste prévu de passer son chemin. Il avait prévu. C'était sans compter sur la sociabilité du jeune homme roux ici présent.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Avatar : Yona | Akatsuki no Yona


Quoi d'neuf ?
Coeurs :
88/500  (88/500)
Magasins:
Carnet de Bord:

MessageSujet: Re: [J7] A la recherche de... [ft. Widae & Wound] Lun 10 Aoû - 20:02

feat.
Frail

&
Wound

Jour 7 - A la recherche de...
Tu ne savais vraiment pas comment la demoiselle allait réagir à cette étrange blague de jeune enfant. Mais pour toi, la tentation avait été beaucoup trop forte pour pouvoir t’y dérober. Widae, tu fus surpris par sa réaction, son bond sur le côté qui t’entraîna légèrement avec elle. Mais tu étais un homme, tu avais plus de force qu’elle alors tu avais juste à te stopper, à la retenir. Tout simplement. Elle était là, sa tête calée dans tes bras de roux. Elle t’observait, tu l’observais, vos regards se croisaient. Un silence. Tu ne savais pas quoi faire, et il te semblait qu’il était de même pour cette demoiselle. Tu ne savais pas si tu la connaissais, d’ailleurs tu ne te souvenais toujours de rien. De personne, sauf de tes parents. Ou du moins tu savais qu’ils étaient là, quelque part sans pour autant arriver à mettre un visage sur tes tristes souvenirs.

Puis soudainement, la femme se lève d’un coup en s’appuyant sur tes épaules. Droit dans les yeux, franchement et tout cela en gardant appui sur ta personne, elle te questionne. Essaye de savoir si tu connais Wound, cette personne fin à la chevelure brune. Wound. Son nom résonne dans ta tête d’amnésique. Wound. Tu ne sais pas, tu l’ignores. Le connais-tu ? Mais cette histoire semble importante pour la demoiselle, tu es gentil Widae. C’est pour ça que de part sa sincérité, tu as cette envie de l’aider. Et cela, même si tu sais qu’avec ton amnésie présente tu ne lui seras pas d’une très grande utilité.

Elle se met à rougir sans que tu saches réellement pourquoi. Et elle s’excuse d’avoir été impoli, mais elle se présente aussi. Frail. Tu te lèves à ton tour, regarde autour de toi avant de reposer ton regarde sur sa personne avant d’acquiescer simplement. Tu nettoies légèrement ton pantalon en tapotant dessus avec tes mains.

« Ne t’inquiète pas, si c’est important je comprends tout à fa… »

Tandis que tu te redressais, c’est là que tu le vu. Tu ne savais pas qui il était, mais cet homme qui passait derrière vous, qui suivait les gens encore présents dans le quartier afin de se diriger vers les richesses, cet homme à la chevelure brune, cet homme au corps fin et qui semblait –de moins, de loin- être plus grand de taille que Frail… C’est là que tu le remarquais, c’est pour ça que tu t’étais tus.

Sans vraiment savoir pourquoi, ce qui t’entraînais dans cette action, tu levas un bras afin de faire un coucou énergique à l’homme au loin mais surtout, tu te mis à crier de toutes tes forces.

« Wouuund ! Wound, viens voir par ici ! Cette demoiselle, Frail, te cherche et ça semble important ! »

Tu ne savais pas qui il était. Tu ignorais totalement qui était ce Wound que Frail cherchait. Mais l’homme semblait correspondre aux quelques critères que t’avais donné la jeune femme alors tu n’avais pas cherché plus loin. C’était tout ce qui t’importais. Même si sa recherchait était important, tu pensais –peut-être à tord- que cette petite action lui donnerait le sourire.

Mais, tu n’avais pour ainsi dire, pas imaginé ni compté les potentielles risques que pouvait te couter cette action. Si l’homme n’était pas Wound –ce qui était le plus possible-, mais une de tes connaissances, tu allais passer pour un idiot, ce qui n’était pas vraiment très grave, en fait. Mais, si tu avais tiré le gros lot, et que ce Wound ne te connaissait pas, comment allais-tu t’en tirer avec ton amnésie ? Non, tu n’avais pas pensé à tout cela et encore moins lorsque tu attrapas la main de Frail pour la tirer en trottinant jusqu’à l’homme brun.

« Hey Wound, ça va depuis le temps ? Tu te retournas vers la demoiselle, souriant. En fait, moi c’est Widae, Frail. »

Ou alors, si cet homme était le réel Wound, maintenant qu’il connaissait ton prénom, il pourrait très bien entrer dans ton jeu… Non ?


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Avatar : Nagito Komaeda & Mikan Tsumiki (SDR2)
Age : 25


Quoi d'neuf ?
Coeurs :
90/500  (90/500)
Magasins:
Carnet de Bord:

MessageSujet: Re: [J7] A la recherche de... [ft. Widae & Wound] Mar 11 Aoû - 3:19
Au 7e jour, suppression de la cour ?
Un blagueur, un fuyard et une lunatique ★ Proses en #9F53A8 ★ Trois perdus dans 775 Mots ★ Codage par ©Paindore sur APPLE SPRING
Il se redresse et s'époussette. Avec soulagement, il te dit qu'il comprend. Qu'il comprend. Ouf. Au moins, tu n'es pas passée pour une stalkeuse psychopathe – pour l'instant. Tu n'arrives pas à saisir pourquoi il ne termine pas sa phrase, cependant. Est-ce une maladie ? Tu ne demandes pas, ça serait tout aussi impoli que ta  non-présentation de tout à l'heure. Le fait que tu sois intriguée par son silence soudain reste vrai, bien que tu te taises. Ta réflexion fut de courte durée puisque le roux s'est mis à gesticuler dans tous les sens. Vraiment, c'est quelqu'un de très énergique. Tes yeux s'écarquillent lorsqu'il demande à celui que tu recherches de venir. Tu restes perplexe face à ça, pendant quelques minutes, tu bloques, tu ne sais pas quoi faire.

Puis, tu te tournes. À ta plus grande surprise, il a vu juste. Ton amnésie te fait penser que tout le monde est dans ton cas et tu oublies que c'est totalement l'inverse. Tu ne sembles pas être la seule touchée – vu que Wound ne t'a pas reconnue, il a l'air de l'être aussi, tu en es presque persuadée – mais la plupart des gens que tu peux voir au quotidien savent très bien qui ils sont. Il est donc fort possible que les deux se connaissaient avant. Cela fait cinq jours que tu te réveilles dans ces conditions là. Il va falloir que tu te réadaptes au monde normal, surtout au vu de ce que tu as pu apprendre sur toi-même avec le temps. Des pièces d'un puzzle encore incomplet, mais tu arrives à situer quelques petites choses. C'est un bon début. Tu n'as peut-être pas une si grosse perte de mémoire au final...

Toujours muette depuis l'action surprenante de ton acolyte du jour, tu ne peux pas retenir un « Eh ! » lorsqu'il t'entraîne voir l'homme de tes souvenirs, à qui tu as – vraiment – envie de parler depuis que tu l'as rencontré pour la première fois. Donc ici et maintenant, qu'il y ait quelqu'un ou non, tu vas faire mention de l'oubli de ton histoire. Ça te détruit de ne pouvoir en parler à personne. Tu as bien l'intention de profiter de la révolte du quartier pauvre pour discuter en toute discrétion. Le rouquin, après avoir parlé encore, se présente comme étant Widae. Tu trouves son nom étrange, mais là n'est pas la question. Tu prends une très – très – grande inspiration en te tournant vers ce dernier. Le moment de vérité est venu.

« Je ne savais pas que vous vous connaissiez, je... J'ai beaucoup de chance d'être tombée sur toi, Widae. Merci beaucoup. »

Tu lui souris, débordante d'honnêteté. C'est bien la première fois que tu as réussi à trouver quelqu'un qui a pu t'aider. Ce sourire, tu le perds assez rapidement. Tu n'échapperas pas au sujet sérieux. Cette fois-ci, tu tournes ton regard vers Wound. Et tu commences à baisser la voix, puis les yeux. Tu n'as pas envie que ce que tu t'apprêtes à dire sorte de ce cercle.

« D'ailleurs, je suis désolée de vous mêler à ça mais... Enfin... Quelque chose me perturbe un peu... » tu as du mal à trouver tes mots, alors commence par trouver un peu de confiance. « Depuis quelques jours... Ce n'est pas évident à dire mais... J'ai quelques problèmes avec ma mémoire... » tu agites les mains pour éviter tout malentendu. « Je vais bien je vous assure ! Par contre... Je me suis rappelée de toi, Wound, à un moment... Mais quand on s'est croisés à la ville toute bleue... Tu n'as rien mentionné alors... »

Plus que de confirmer ce que tu vas dire, tu aimerais que ces deux garçons te soutiennent dans ce que tu viens d'avouer. Dire, comme ça, qu'on a une maladie pareille, en ayant ton caractère, tu as tout de même fait fort ! Et pourtant, tu vas vraiment bien. Mais comment as-tu l'intention de gérer la suite ?

« Est-ce que tu es dans le même cas que moi ? Est-ce que tu m'as oubliée comme je t'avais oublié avant de me souvenir de ça ? » Encore une fois, tu changes la personne que tu regardes. « S'il te plaît Widae, ne dis rien à personne... Je... Je ne tiens pas à être considérée comme quelqu'un qui n'a plus sa tête, enfin c'est le cas mais... Tu as compris je pense... »

La bombe est lâchée. Ignorante que tu es, tu aurais peut-être du mesurer les risques avant de la lancer alors qu'une quasi-guerre a lieu en ce moment. Qui sait quels dégâts elle va provoquer ?


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Avatar : Nanase Haruka (enfant) | Free ! - Hanamiya Makoto | Kuroko no Basket


Quoi d'neuf ?
Coeurs :
30/500  (30/500)
Magasins:
Carnet de Bord:

MessageSujet: Re: [J7] A la recherche de... [ft. Widae & Wound] Mer 12 Aoû - 6:34

[Jour 7] - A la recherche de...


Feat Frail & Widae


L'homme l'a repéré. L'homme lui adresse un signe. Wound se crispe.

« Wouuund ! Wound, viens voir par ici ! Cette demoiselle, Frail, te cherche et ça semble important ! »

Non sans se détendre, il nous bouge pas. Il les laisse s'approcher. Il connaît Frail. Du moins autant que l'on peut connaître une personne avec qui on a à peine échanger quelques mots il y a quelques jours. Il lui demande comment il va. Comme s'il se connaissait depuis longtemps. Wound eu un pas en arrière, comme pour esquiver ce type, trouver une échappatoire, quelque chose. Si cet homme le connaît il sait peut-être ce qu'il fuit ? Mais s'il était la cause, ou s'il faisait partis de ces gens qui le poursuivait ?

« Je ne savais pas que vous vous connaissiez, je... J'ai beaucoup de chance d'être tombée sur toi, Widae. Merci beaucoup. »

Wound ne le savait pas non plus. Le nom de « Widae » était inconnu à son bataillon. Il faut dire qu'il n'y avait pas grand monde, dans ce bataillon. Personne excepté les quelques personnes rencontrées depuis qu'il n'a plus de mémoire. Frail sourit, elle ne doute pas un seul instant de son compagnon. S'il s'est servit d'elle pour se rapprocher du ténébreux, elle n'en a sans doute aucune idée. D'un coup d’œil, l'homme en noir regarde les possibilités d’échappatoire. Mais il préfère attendre un peu, voir ce que Frail a à dire, puisqu'elle le cherchait… Et vu la fin plutôt floue de cette histoire ce jour-là, il pouvait comprendre qu'elle avait des choses à dire ou à demander. Même s'il n'a aucune réponse.

Et… Ce qu'elle demandait n'avait que très peu de rapport avec ce jour-là. Se rappeler de lui… D'avant la ville bleue ? Deuxième léger pas en arrière, méfiant. Ces deux-là le connaissaient. Cela le mettait mal à l'aise. Quelle option choisir ? Celle de la défense et prétendre savoir son passé ? Ou celle de l'honnêteté ? Un troisième pas en arrière s'esquisse.

« Je. Ne te connais pas en dehors de la ville bleue. Comme je ne connais pas ce type. »

Des paroles sèches, des paroles mises sous le ton de la défensive. Cela pouvait sous-entendre qu'il ne se souvenait rien non plus. Ou simplement qu'il ne veut pas être mêler à eux. Pourtant, c'est bel et bien la première option qui est la bonne. Juste qu'il se méfie. Quand bien même Frail ne semble pas avoir de dessein néfaste pour Wound. Alors, toujours crispé mais face à eux, Wound décide de ne plus reculer. Après tout, il avait trouvé un bon chemin au cas où cela tournerait mal.

« Désolé. »

Pour le ton qu'il avait employé.

« Tu me connais... Mais sais-tu qui je suis ? »

Cela l'aidera peut-être dans sa quête. Savoir ce dont elle se souviens. Car elle est dans le même cas que lui. Même si lui ne sait affreusement pas qui elle est. Puis il se tourne vers le rouquin

« Et vous, alors ? Vous me connaissez comment ? »



HRP :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [J7] A la recherche de... [ft. Widae & Wound]
Revenir en haut Aller en bas

[J7] A la recherche de... [ft. Widae & Wound]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Irréel :: Le Monde Irréel :: Les Quartiers :: Quartier Pauvre-