Partagez|

Call of Duty, version Holi. [Avec plein de gens ♥︎]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Avatar : Tsukino Usagi | Nakajima Yôko
Age : 18


Quoi d'neuf ?
Coeurs :
30/500  (30/500)
Magasins:
Carnet de Bord:

MessageSujet: Call of Duty, version Holi. [Avec plein de gens ♥︎] Lun 20 Juil - 23:31

Colours everywhere!


C'est le matin, youhou! Le soleil brille, le jus d'orange coule à flots, bref, une bonne journée qui commence. Le facteur sonne, Belle enfile en quatrième vitesse son peignoir rose et court lui ouvrir. Entre deux factures, une autre enveloppe bon marché (la princesse avait l'oeil pour ces choses-là) avec son nom écrit dessus. Encore à moitié endormie, de la pâte à tartiner sur le nez, elle ouvre la "mystérieuse" enveloppe avec le couteau à beurre. Et là, surprise: elle a gagné un truc. C'est toujours bien, les prix. Pourvu que ce ne soit pas un truc à la con. Une cueillette de fraises ou un festival de couleurs? Mouais, ça pouvait aller. Son choix était vite fait; hors de question qu'elle passe une journée entière les mains dans la boue à cueillir des fraises qu'elle pouvait très bien acheter en une minute top chrono au monoprix du coin.

C'était donc parti pour le festoche de couleurs. Un truc qui venait d'Inde, paraît-il. Elle n'y connaissait rien, mais c'était cool. "Tenue blanche exigée", ça c'était du dress code. Elle avait longuement réfléchi sur le choix de cette tenue, en tant que véritable princesse, et avait finalement opté pour une robe blanche en coton toute simple et ses ballerines assorties. Parfait, on aurait dit une colombe avec des cheveux blonds. Cette tenue était beaucoup trop simple pour elle, mais pour une fois, elle n'allait pas chipoter. La simplicité n'était pas quelque chose qui faisait partie du quotidien de Belle, ou de n'importe quelle fille héritière d'un grand nom de la mode de luxe.

La princesse blonde arriva sur les lieux du rendez-vous dans la limousine familiale avec un air maussade. Elle commençait vraiment à se demander si toute cette affaire était une si bonne idée. Se retrouver au milieu de la foule, non accompagnée, au milieu de ces mécréants, elle avait horreur de ça. Surtout qu'elle ne savait pas pourquoi personne ne s'était précipité pour l'implorer d'avoir la grandeur d'âme de lui porter compagnie. Il fallait croire que sa popularité était en chute libre. Sûrement à cause de cette foutue kermesse. Cette fois-ci, cela ne se passerai pas comme ça. Elle allait tous les défoncer. Ni plus ni moins.

La portière claque et Sa majesté sort de son carrosse. Elle est un peu en retard, mais ça n'avait pas d'importance quand on s'appelait Belle. La voilà qui marche, conquérante, et qui bouscule, aussi. Si le but de ce petit rassemblement était de se balancer des poudres colorées, alors elle allait faire de même. C'était bien de se rapprocher de son peuple, finalement. Elle prit donc plusieurs poignées de chaque couleur et visa un groupe de personnes au hasard.

« Prenez ça, bande de nuls! »

Les pigments s'abattirent impitoyablement sur la tête des pauvres personnes, rendant Belle très satisfaite de son tir. C'était beaucoup plus marrant qu'elle ne l'avait imaginé, vu comme ça. Et ça défoulait très bien.

made by pandora.



_________________


Belle Bourgeois ▬
18 ans
Étudiante
So girly
À traiter comme la princesse qu'elle est ♥️

Anémone ▬
Entre 20 et 30 ans
Fille de la Reine Heart
Asociale
Étrange
Maniaque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Avatar : Nagito Komaeda & Mikan Tsumiki (SDR2)
Age : 24


Quoi d'neuf ?
Coeurs :
90/500  (90/500)
Magasins:
Carnet de Bord:

MessageSujet: Re: Call of Duty, version Holi. [Avec plein de gens ♥︎] Mar 21 Juil - 7:11

Indian Theme


La veille, tu as reçu un espèce de carton bizarre te conviant à un événement tout aussi bizarre dans cette ville vraiment pas rassurante. Sans grande hésitation, tu as immédiatement choisi d'y aller. Ça fait longtemps que tu n'as pas pris un quelconque risque, et ça te manque. Ton grand frère d'Ajay parti dans la foulée, ça te met un coup supplémentaire. Il arrivait à te canaliser, mais cette fois, ta vie sera vraiment en danger. Ou peut-être pas. Tu ignores totalement à quoi cette parade de festival indien va ressembler – tu as juste vu sur wikipédia que c'était indien, tu n'as pas pris la peine de chercher plus loin pour avoir la surprise. Tu respectes la tenue qui exige du blanc. Soit, tu as ce qu'il faut et tu vas faire découvrir au monde ta panoplie de vestes. S'ils pensent que tu mets toujours la même, ils se trompent. Tu en as juste beaucoup, de toutes les couleurs. Dont une en blanc. Tu rajoutes des gants par précaution et tu t'habilles de manière immaculée. C'est assez peu commun venant de toi.

Tu ne cherches pas plus loin et tu pars dans la foulée au lieu de rendez vous. La file, tu t'en soucies pas. Tes cheveux sont blancs aussi. Personne ne verra que tu les dépasses, ce n'est qu'un détail. Tu ne te soucies pas vraiment d'eux, voire même pas du tout. Tu présentes ton carton, tu entres, comme une personne normale le ferait. On te tend des pigments, et le principe de la chose te saute tout de suite aux yeux. Tu vas vraiment pouvoir te défouler. Sans attendre, tu balances des couleurs au hasard, sans te préoccuper qui tu vises. Il est possible qu'il y ait quelqu'un que tu connaisses déjà, mais peu importe, seul toi compte pour le moment.

Mais au moment où tu ne t'y attends pas, tu entends une voix féminine et tu vois cette petite poudre qui arrive vers toi. Tu n'as pas le temps de l'esquiver, puisque tu l'as remarqué trop tard, mais tu as vu qui a fait ça. Tu as très bien vu. T'avançant vers elle comme si de rien n'était, tu continues à balancer d'autres couleurs partout. Une tête brune par-ci, une rousse par-là... Tu ne regarde pas si ça touche. C'est pas important. Ce qui importe, c'est ce qui arrive. Tu continues de faire mine de lancer des pigments mais tu les déposes doucement sur le cou de la demoiselle qui, apparemment, l'a bien cherché. Parce qu'elle t'a touché. Et les autres que tu as touché pensent sûrement la même chose de toi.

« Chacun son tour d'être au pied du mur, ma jolie. »

Tu lui fais un signe de la main, tu repars tout aussi lentement et tu continues de lancer tout et n'importe quoi sur n'importe qui. Tu n'es pas encore tout à fait dedans. À partir du moment où tu commenceras à t'amuser, tu y prendras bien plus de plaisir, tu ne penses pas ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Avatar : Kurosaki Ichigo (Bleach)
Age : 18


Quoi d'neuf ?
Coeurs :
54/500  (54/500)
Magasins:
Carnet de Bord:

MessageSujet: Re: Call of Duty, version Holi. [Avec plein de gens ♥︎] Mar 21 Juil - 8:15
Call of Duty version Holi

ft. plein de gens

631 mots
dialogue en BOLD
♪ Survolez pour lire. ♪

Ce matin là, Alastar s'était réveillé étrangement tôt. Son horloge interne était toute déréglée depuis la soirée film de la semaine dernière, et il a un peu de mal à s'endormir plus tard que 21 heures. Ce qui fait qu'il se réveille plus tôt. Il entendait encore ronfler dans la chambre à côté, alors il se dirigea à pas de loup vers la cuisine. Sur la table, il trouva le courrier du jour. Qui était assez fou pour aller chercher son courrier puis retourner dormir ?

Il feuilleta un peu et trouva un petit colis à son nom. Quoi encore. Il ne se rappelait pas avoir commandé quelque chose. Quand il ouvrit son paquet, le rouquin découvrit un petit mot un peu trop coloré pour ses yeux indiquant qu'il avait gagné le droit de participer à un événement. Une cueillette de fraise ou un festival indien ? Le premier avait l'air chiant comme la pluie, aussi le choix était vite fait.

Sur le carton d'invitation, il était précisé qu'il fallait porter du blanc. Pff, comme si Alastar était aussi stupide. Ce genre de fête, c'est bon pour ruiner ses vêtements. Après 5 bonnes minutes à fixer le mur en attendant d'être opérationnel, il prit un douche rapide et enfila de vieux vêtements un peu trop petit, ça fera une bonne raison de les jeter. Il prit le métro jusqu'à sa destination, ce n'était pas tout près mais il espérait que ça en vaudrait la peine.

Une fois arrivé à destination, il remarqua que le soleil était déjà bien levé, et qu'une plutôt grande queue était déjà formée. C'est quoi ça, un terrain de jeu ou un gala huppé ? En tout cas, il n'avait pas trop envie de patienter tout ce temps. Aussi il décida de marcher à côté d'eux comme si de rien était jusqu'à ce qu'il arrive en haut de la file. Là, il s'exclama :

" Lucien, c'est bien toi ? Oh la vache, ça fait une paye mon pote ! "

Il se glissa tout en haut de la file, à côté de sa victime et le serra dans ses bras. Et par miracle, son interlocuteur se mis à jouer le jeu. C'était une technique risqué, mais il faut dire que réussie ça faisait son effet. Après être entré avec l'inconnu et reçu ses sacs de couleurs, le type lui glissa :

" Si vous me croisez j'ai un tir d'avance, ok ? " " Ça marche. Merci Lucien ! " dit-il avec un clin d'oeil.

Et le voilà enfin entré en piste. Alastar était un peu nerveux. Il tenta de se cacher du mieux qu'il peut, sa taille l'aidant à se faufiler. Autour de lui, c'était l'Apocalypse. Il voulait faire de son premier tir une réussite écrasante. Il attrapa une grosse poignée de pigments verts... Et se fit asperger sur l'épaule par un rusher. Sérieusement ? Il était sur le point de réussir ! Fou de rage, il se mis à poursuivre cette petite fouine histoire de lui refaire le portrait. À coup de couleurs, bien entendu. Les sachets attachés à la taille il jette son vert en l'air avant d'attraper une nouvelle poignée de rouge. Le rouquin avait de la chance qu'il avance si lentement. Il se mis à courir vers lui lorsque son adversaire... déposa délicatement son projectile sur une jeune femme ? Ok, c'était bizarre. Mais la flamme de la rage ne s'était pas éteinte pour autant. Il se tourna vers la petite fouine et il lança son rouge dans les cheveux le plus fort possible.

" Tiens, ça c'est pour toi ! "

Tant qu'à faire, il se tourna vers la jeune femme de tout à l'heure et lui lança du rose en plein sur elle.

" Et toi aussi ! "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Avatar : Orihime Inoue | Watatsuki no Yorihime


Quoi d'neuf ?
Coeurs :
90/500  (90/500)
Magasins:
Carnet de Bord:

MessageSujet: Re: Call of Duty, version Holi. [Avec plein de gens ♥︎] Jeu 23 Juil - 0:37


Call of Duty, version Holi


La jeune femme s’était levée de bonne heure ce matin, elle avait encore quelques livres à étudier pour sa prochaine année, elle ne pouvait pas relâcher son travail pendant les vacances, même si elle sortait quand même beaucoup pour s’amuser avec des amies ou avec sa petite grande sœur. Elle voulait profiter un maximum de ces vacances pour passer du temps avec sa sœur avant de penser à étudier. Mais aujourd’hui, elle devait finir ce livre, il ne lui restait pas beaucoup de pages après tout. Une fois son livre terminé, un peu avant 8h, elle s’étira avec un grand sourire, finalement, elle n’aurait mis qu’une petite heure à le lire et prendre quelques notes.

Elle sortit alors de sa chambre et descendit chercher le courrier. D’habitude, c’était Anicée qui s’en chargeait, mais elle ne savait pas si il était levé et elle devait recevoir une lettre pour sa réinscription dans son école. Une fois le courrier en main, elle regarda les différentes enveloppes qu’il y avait et malheureusement, aucune lettre de l’école. Par contre, il y avait deux enveloppes identiques semblant toutes deux contenir un carton. Une au nom de son colocataire et une à son nom. Elle ouvrit donc son enveloppe tout en rentrant dans l’appartement et ferma la porte avec le pied tout en lisant. Elle avait gagné un concours quelconque et pouvait donc soit participer à une cueillette de fraise, soit au Holi festival. Il était hors de question que la jeune femme aille mettre les mains dans la terre. C’était sale et ça restait sous les ongles, ce n’était pas une activité de fille. Elle décida donc d’aller au Holi festival.

C’était salissant aussi, mais là, ce n’était pas de la mauvaise saleté comme la terre, c’était de la saleté amusante. Elle alla donc rapidement fouiller dans ses affaires après avoir laissé le courrier en plan sur la table et elle trouva une ancienne robe blanche. Elle se changea alors immédiatement et miracle, la robe lui allait toujours. Un soupir de soulagement franchi ses lèvres avant qu’elle aille finir de se préparer dans la salle de bain. Elle ne croisa pas son colocataire une seule fois, mais elle finit par sortir de l’appartement, son carton d’invitation dans la main pour se rendre sur les lieux du festival. Elle prit les transports en commun, c’était beaucoup plus rapide que d’y aller à pied et beaucoup moins chers que d’appeler un taxi.

Une fois sur place, elle ouvrit de grands yeux en voyant la file qu’il y avait pour rentrer. Elle ne voulait pas attendre aussi longtemps. Elle allait devoir user de ses charmes. C’était comme pour vendre quelque chose à quelqu’un, il fallait se montrer persuasif et savoir utiliser les bons mots et les bons gestes. Elle était une professionnelle pour ça, elle n’avait donc aucun doute sur le fait qu’elle allait réussir à passer. C’est en utilisant son expérience qu’elle réussit à doubler une personne par une personne jusqu’à arriver au début de la file. Finalement faire la queue ne lui avait pris qu’à peine une dizaine de minutes au lieu de l’heure que ça aurait dû lui prendre. Fière d’elle, elle récupéra ses sachets de pigments de couleurs et entra sur les lieux du festival, prête à attaquer. Mais elle se fit toucher par un jeune homme aux cheveux clairs, très clair. Mais alors qu’elle allait se venger, quelqu’un fut plus rapide qu’elle et envoya des pigments rouge dans les cheveux du jeune homme avant de s’attaquer à la jeune femme qui était juste derrière.

Juliette avait observé la scène en silence. En fait, elle était encore bloquée sur le fait que celui qui avait été plus rapide qu’elle partageait la même malédiction capillaire qu’elle. Il était rare qu’elle croise d’autre roux, si on retirait son frère des roux qu’elle croisait. Enfin qu’il partage la même malédiction qu’elle ou non ne changeait pas qu’il venait de lui prendre sa vengeance. Elle s’approcha donc et lança une poignée de pigment sur le roux, avec la force qui caractérise tellement la jeune femme, les pigments tombèrent à quelques centimètres de lui et la rousse se stoppa, le bras toujours tendu comme quand elle avait tiré, clignant plusieurs fois des yeux.



« Mais non ! »

Elle s’approcha encore plus prêt et retira, cette fois-ci les pigments atteignirent leur cible. Enfin ! Ne voulant pas perdre la main, elle se tourna vers celui qui lui avait tiré dessus et lui mit également des pigments dans les cheveux, des verts cette fois-ci. Comment ça normalement, il fallait viser les vêtements ? C’était drôle aussi les cheveux, tant que ce n’était pas sur elle. Elle hocha alors la tête en souriant avant de regarder la blonde qui s’était fait attaquer par les deux hommes et tendit le bras vers elle, levant le pouce dans un signe de victoire.
bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Avatar : Tsukino Usagi | Nakajima Yôko
Age : 18


Quoi d'neuf ?
Coeurs :
30/500  (30/500)
Magasins:
Carnet de Bord:

MessageSujet: Re: Call of Duty, version Holi. [Avec plein de gens ♥︎] Sam 25 Juil - 18:14

Colours everywhere!


Après son lancer mortel, plus ou moins bien réussi, Belle avait hésité entre fuir lâchement ou rester là pour assumer les représailles sanglantes de ses victimes. Bien entendu, elle aurait pu dépêcher une dizaine de CRS pour la protéger de toute trace de pigment afin qu'elle canarde les autres à sa guise, mais c'était pas vraiment marrant. Et puis qui sait, cette robe blanche toute moche serait peut-être beaucoup mieux avec quelques touches de couleur. Voyant que personne ne réagissait, elle éclata d'un rire légèrement psychopathe.

« Alors, c'est tout ce que vous avez? »

La sensation de quelque chose de poudreux dans son cou de princesse la refroidit nettement. Elle resta crispée pendant quelques secondes, le temps de comprendre ce qui se passait. Elle se retourna brusquement vers la voix masculine, et lança une regard assassin au jeune homme aux cheveux blancs qu'elle présumait être l'auteur de cette attaque.

« Personne ne touche à mes cheveux impunément, personne! »

Seules quelques mèches avaient été touchées, mais c'était tout de même humiliant. Coupant court à cette déclaration de vengeance, elle fut de nouveau touchée à la tête et perdit l'équilibre pour lourdement tomber à terre. Pendant quelques secondes, elle ne vit que du rose.

« Soldate Belle à terre. Demande renforts. »

C'était pas la mort, quand même, hein. Quoique, presque. Elle se redressa et essuya le rose devant ses yeux. Bon sang, elle avait frôlé la mort. Par sa couleur fétiche, en plus. Traîtresse. Elle aperçut une rouquine qui levait le pouce dans sa direction. Elle ne comprenait pas trop pourquoi, mais c'était cool. Elle fit le même geste avec un petit sourire. S'était-elle trouvée une alliée? Il lui sembla que oui quand elle aperçut deux hommes couverts de pigments. Cette petite rousse l'avait donc vengée! C'était parfait. Belle se releva, un peu étourdie, et rejoint sa nouvelle coéquipière.

« Voilà ce qu'il en coûte de s'en prendre à une princesse et... une rousse! »

Les mains sur les hanches, elle rit victorieusement.

« Mais ne croyez pas que vous allez vous en sortir aussi facilement, au contraire. La fête ne fait que commencer! »

Elle prend le sac de couleurs d'un mec random, ignorant les protestations de celui-ci, et prend des munitions.

« À mon signal, soldate... Feu à volonté! »

La princesse guerrière lance avec toutes ses forces ses deux poignées de couleurs, recharge, puis lance une nouvelle salve. S'ils croyaient qu'ils sortiraient vivants de cette affaire, ils se fourraient le doigt dans l'oeil. Elle les noierait sous les pigments, s'il le fallait. Papa et Céleste seraient fiers d'elle.

made by pandora.



_________________


Belle Bourgeois ▬
18 ans
Étudiante
So girly
À traiter comme la princesse qu'elle est ♥️

Anémone ▬
Entre 20 et 30 ans
Fille de la Reine Heart
Asociale
Étrange
Maniaque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Avatar : Nagito Komaeda & Mikan Tsumiki (SDR2)
Age : 24


Quoi d'neuf ?
Coeurs :
90/500  (90/500)
Magasins:
Carnet de Bord:

MessageSujet: Re: Call of Duty, version Holi. [Avec plein de gens ♥︎] Dim 26 Juil - 4:50

Indian Theme


LApparemment, tu avais touché les cheveux de la blonde lors de ta revanche. Dans un haussement d'épaules, tu t'en fiches un peu. Jusqu'au moment où on décide de t'offrir un super cadeau ! Du rouge dans les cheveux. Tu es certain que ça donne l'impression que tu t'es explosé le crâne quelque part. Et c'est plutôt cool comme optique. Tu regardes les gens se balancer des pigments dessus alors. Il ajoute du rose sur la fille. Vous allez pouvoir faire un beau mélange de couleur si elle continue de se laisse faire comme ça ! Surtout vu comment elle est au sol. Elle était prête mentalement pour venir ici au moins ? Mais tu as trouvé ton défouloir, non ? Il semblerait cependant que tu serves également de punching-ball. Ton voisin roux venait de se prendre des pigments par une autre rousse et elle ne t'a pas oublié puisqu'elle a aussi participé à la coloration de ta crinière. Tu secoues la tête pour voir du vert tomber. C'est tout de suite moins classe que le crâne en sang que tu avais pu imaginer.

La pose des deux filles, puis le rire carrément démoniaque de la blonde, te font vraiment flipper. Dans un film d'horreur, tu es certain que ça apprendrait la vie à certains gamins. Et en plus, elle était pas achevée y'a quelques minutes ? Vraiment, elle devrait participer à des séries ou à des films avec des zombies qui ont des rires terrifiants. Décidant de rendre cette idée en réalité, tu prépares calmement tes pigments. Un rire démoniaque c'est censé être long non ? Puis tu as déjà participé à des zombie walk. Une fille t'a appris à faire des maquillages express – mais rien ne dit que ça sera réussi. Sauf qu'elle commence à te bombarder, alors tu te fais le plus petit possible et tu te caches derrière l'autre roux qui t'a rendu classe l'espace d'un instant. Heureusement, tu n'es pas beaucoup plus grand que lui.

« J'ai besoin de deux minutes si tu permets... On va les transformer en zombies, tu vas voir. »

Qu'il le permette ou non, tu te le permets seul dans tous les cas. Au final, ça te prend plus que deux minutes. Maquiller ta main gauche puis essayer de maquiller la droite alors que la gauche l'est déjà, c'est pas évident. Tu as réalisé que tu avais des gants et donc tu as pu en enlevé un le temps de faire l'autre etc. Parfois, tu te dis qu'être ambidextre est un vrai avantage. Tu sors de ta cachette improvisée en remerciant le jeune homme vite fait – si ça se trouve c'était quelqu'un d'autre et ta cachette de base était parti vu que tu t'es pris quelques pigments, tu ne sais pas trop – et tu poses tes mains sur les filles, une sur la blonde, une sur la rousse. C'est pas très réussi mais c'est pas raté non plus. Ça peut vraiment donner l'impression qu'elles ont une plaie. Ou un trait de feutre rouge en fait. Tu feras mieux la prochaine fois. Et en dernier, tu leurs lâches des pigments au dessus de leurs têtes.

« C'est pas parce que vous êtes des femmes qu'on va se laisser faire vous savez. » tu leurs souris et tu regardes ton bouclier. « Toi aussi j'espère, nan ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Avatar : Kurosaki Ichigo (Bleach)
Age : 18


Quoi d'neuf ?
Coeurs :
54/500  (54/500)
Magasins:
Carnet de Bord:

MessageSujet: Re: Call of Duty, version Holi. [Avec plein de gens ♥︎] Mar 4 Aoû - 1:57
" It's a shield ! "

ft. plein de gens

389 mots
dialogue en bold
♪ survolez pour lire ♪

Les choses se passait plutôt bien. Alastar avait déjà fait deux victimes et se trouvait dans de bonnes conditions. Mais soudainement tout s'est chamboulé. Une rouquine sortie de nulle part lui lance des truc dans les cheveux, et la blonde se met à rire comme une idiote. Il aurait pu lui lancer des pigments dans la bouche d'ici, mais ils l'aurait tous pris pour un salaud. Dommage, ça aurait été vachement drôle. Mais le rouquin n'avait pas remarqué que celle qu'il avait touché était tombée lamentablement par terre à cause de son attaque. Il dût se retenir de rire pour rester poli envers son adversaire, mais le rendu était vraiment amusant. C'est ce qu'il se disait jusqu'à ce qu'une espèce d'alliance de filles se forma entre la blonde et la rousse surprise qui se sont mises à le canarder. Vite, il fallait trouver une planque. Mais Cheveux-Blanc à été plus rapide. Se cachant derrière Alastar, il parle de les transformer en zombie.

Peut importe ses objectifs, il n'avait pas envie d'être le bouclier humain de ce type ! Tout en se prenant des rafales de la part de l'alliance féminine, il répliqua tant bien que mal en lançant tout ce qu'il pouvait, esquivant certains coups au dépend de son protégé. Au moment où il remarqua que l'autre se levait, le rouquin se baissa automatiquement, inversant les rôles. Il découvrit avec surprise ce que Cheveux-Blanc manigançait depuis tout ce temps. Des marques rouges bizarres ? Tout ça pour ça ? C'est vrai que ça les défigurait mais ça ne valait pas le coup de se prendre autant de peinture juste pour ça. Ah, non quand même. Il se mit à rire ouvertement lorsque son ennemi devenu partenaire déversa une poignée de pigments sur la tête de leurs deux perfides adversaires.

« C'est pas parce que vous êtes des femmes qu'on va se laisser faire vous savez. Toi aussi j'espère, nan ? »

Remplissant ses mains de couleurs, Alastar sourit sournoisement à son compagnon de guerre.

« Tu peux compter sur moi, Cheveux-Blanc. À L'ABORDAGE ! »

Il aimait bien lancer des répliques clichés. Surtout lors de ce genre de situation, c'était comme si il était dans un film. Continuant d'hurler comme un débile, le rouquin se précipita sur la blonde et l’enlaça sans une once de délicatesse, laissant les pigments de ses mains tomber tout le long de son dos.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Avatar : Orihime Inoue | Watatsuki no Yorihime


Quoi d'neuf ?
Coeurs :
90/500  (90/500)
Magasins:
Carnet de Bord:

MessageSujet: Re: Call of Duty, version Holi. [Avec plein de gens ♥︎] Ven 7 Aoû - 23:27


Call of Duty, version Holi


La jeune femme n’était pas arrivée depuis très longtemps que déjà, elle se prenait des pigments sur sa tenue. Elle regarda qui était l’auteur de cet acte et vit un jeune homme aux cheveux blancs. Elle n’eut pas le temps de se venger que quelqu’un s’en était déjà pris à lui, lui mettant des pigments rouges dans les cheveux. Il s’agissait d’un jeune homme aux cheveux de la même couleur que Juliette. Bien-sûr, elle était contente de voir quelqu’un partageant la même malédiction capillaire qu’elle, mais il lui avait volé sa vengeance. Elle voulut donc l’attaquer lui parce qu’il lui avait volé sa vengeance, mais elle ne tira pas assez fort et les pigments tombèrent au sol avant même d’atteindre leur cible. La rousse s’était donc rapprochée de lui et l’avait attaquée quand elle serait sûre que ses pigments touchent leur cible. Ceci avant de se tourner vers celui qui avait désormais des cheveux blanc et rouge. Elle lui mit alors des pigments verts sur la tête.

Lorsque ce fut fait, elle se tourna vers la jeune femme à terre et leva son pouce de manière victorieuse. La blonde se releva alors avant de venir rejoindre la rousse. Elle déclara alors que c’était ce qui arrivait lorsque l’on s’en prenait à une princesse et une rousse. À l’entente de son surnom pour le moment, la rousse, tourna son regard vers la blonde. Elle aurait préféré quelque chose de plus original que l’appeler par la couleur de ses cheveux. Mais elle n’eut pas le temps de dire quoi que ce soit que déjà la blonde se mettait à rire avant de dire qu’ils n’allaient pas s’en tirer ainsi, que la fête ne faisait commencer. Juliette hocha alors la tête pour confirmer les paroles de celle qui venait de parler. Elle ne fit même pas attention au fait que la princesse venait de prendre des pigments dans le sac d’une personne extérieure au petit groupe. Mais en entendant ses paroles, elle attrapa rapidement ses pigments pour tirer au signal.

Au signal, elles se mirent toutes les deux à tirer en rafale vers les deux garçons. D’ailleurs, celui aux cheveux blancs ne fut pas très courageux puisqu’il alla se cacher derrière le roux, qui poussa Juliette à attaquer uniquement le roux. Peut-être qu’il se pousserait si il en avait marre de se prendre tous les projectiles parce que l’autre était caché derrière. Bien-sûr, tous les projectiles n’atteignent pas leur cible, mais il se fait quand même plus toucher que s'il y avait eu deux personnes à des endroits différents, à viser. Ils ne tardèrent pas à changer leurs places, le blanc se levant alors que le rouquin se cachait derrière lui. Mais étrangement, il n’attaqua pas avec ses pigments. Il posa ses mains sur le visage de chacune des deux filles. Juliette ne comprit pas vraiment qu’il venait de se passer et arrêta de tirer pour regarder la blonde à côté d’elle. Tien, elle avait un trait sur le visage. Elle n’eut pas le temps de faire le rapprochement avec ce que venait de faire le garçon aux cheveux blancs, qu’elle se prenait des pigments sur la tête, comme la blonde, et qu’il prenait la parole pour annoncer qu’ils ne se laisseraient pas faire parce qu’elles étaient des femmes. L’autre confirma que c’était le cas et leur sourire ne disaient rien qui vaille à la rousse qui attrapa le bras de la blonde et le secoua.

« Je pense que l’on doit effectuer un repli stratégique ! »

Trop tard, le roux se dirigeait déjà vers la blonde. Juliette attrapa donc des pigments qu’elle envoya sur lui avant de se concentrer sur le blanc. Donc ce serait un combat à un contre un ? Pas de problème. Quoi que… Les filles ne sont pas censées se battre et encore moins battre des garçons. Il allait donc falloir qu’elle perde, mais elle ne voulait pas ! Pourtant si elle voulait garder son image de gentille fille un peu naïve et pas très futée, elle allait devoir. Pour le moment, elle devait juste viser le garçon aux cheveux blancs. Et bien-sûr tous ses tirs ne réussirent pas. Elle recula alors en tirant pour s’approcher de la blonde.

« On fait quoi princesse ? »
bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Avatar : Tsukino Usagi | Nakajima Yôko
Age : 18


Quoi d'neuf ?
Coeurs :
30/500  (30/500)
Magasins:
Carnet de Bord:

MessageSujet: Re: Call of Duty, version Holi. [Avec plein de gens ♥︎] Jeu 20 Aoû - 17:07

Colours everywhere!


« Alors, on se dégonfle? Couard! Pleutre! Pusillanime! »

Belle éclata de rire une nouvelle fois. Voir ce morveux utiliser son coéquipier comme lieu de repli était tout bonnement hilarant. Elles au moins, elles se battaient comme des femmes, des vraies. Si l'une d'entre elles tombaient, l'autre surgirait de l'ombre et la vengerait. C'était comme ça qu'elle voyait les choses. Comme au bon vieux temps où on se faisait la guerre pour une part de gâteau. Il était probable qu'elle fut un peu trop dans son fantasme -avec entre autres costumes de Napoléon et armures de chevalier-, et n'aperçut pas le poltron blanc lui dessiner sur la joue avec des pigments rouges. Comment osait-il gâcher sa mise en beauté et son beau visage? Il allait morfler, le gars.

« Arrière, manant! »

La princesse ponctua sa réplique par un jet de couleurs bien placé dans la figure de son agresseur. Bien fait. Elle allait repartir à l'attaque vaillamment, quand elle sentit son bras balloté par une force extérieure. C'était sa fidèle générale rousse, qui voulait se replier. Abandonner? Jamais! Napoléon aurait-il conquis la moitié de l'Europe s'il avait décidé de faire une petite pose café au milieu de chaque combat? Elle combattrai, un point c'est tout.

« Nous nous battrons jusqu'au bout, devrons-nous y l- »

Finalement, c'était peut-être la rouquine qui avait raison. Écouter ses soldats pouvait être bénéfique parfois. Le rouquin (parent de la rouquine?) se jeta littéralement sur elle pour lui faire un gros câlin. Et en profita plus ou moins pour tartiner son dos princier de fichues couleurs. C'en était fini d'une quelconque patience ou magnanimité de la part de la blondinette. La guerre était déclarée pour de bon.

« Je. Vais. Te. Massacrer. »

C'était un doux euphémisme. Aucune personne non admise à ce genre de proximité n'avait le droit de câliner la princesse, gentiment ou pas. Le roux allait devoir payer.

« Soldate rousse. ATTAQUE! »

Prise d'une rage destructrice, elle vida un sac entier de pigments sur le rouquin et jeta l'emballage vide dans sa direction. Elle n'y allait pas de main morte, mais il l'avait bien cherché. Dans son élan de rage, elle monta sur une table qui servait sûrement de buffet, et commença à balancer sur ses deux assaillants à peu près tout ce qui lui tombait sous la main, des gobelets en plastique et des bouteilles vides. Ça ne ressemblait plus vraiment à un Holi festival, mais comme on dit, "à la guerre comme à la guerre". Se retrouvant à court de munitions, elle sauta de la pauvre table et la renversa de manière à créer un abri.

« Trucmuche! Viens ici! »

À deux avec leur abri improvisé, elles seraient invincibles.

made by pandora.



_________________


Belle Bourgeois ▬
18 ans
Étudiante
So girly
À traiter comme la princesse qu'elle est ♥️

Anémone ▬
Entre 20 et 30 ans
Fille de la Reine Heart
Asociale
Étrange
Maniaque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Avatar : Nagito Komaeda & Mikan Tsumiki (SDR2)
Age : 24


Quoi d'neuf ?
Coeurs :
90/500  (90/500)
Magasins:
Carnet de Bord:

MessageSujet: Re: Call of Duty, version Holi. [Avec plein de gens ♥︎] Jeu 17 Sep - 22:19

Indian Theme


Tu essayes de remettre les derniers événements par ordre chronologique dans ton esprit mais ce défilé de couleurs te donnerait presque une crise d'épilepsie. Tu notes cependant que ton ancien bouclier roux a accepté de t'aider – c'est une grande chose – et que les filles, après s'être battues bec et ongles – surtout ongles – se sont fait un abri à l'aide d'une... Table. D'une table. Tu es persuadé qu'un point d'interrogation est apparu au dessus de ta tête. Rien n'est plus simple que d'attaquer une cible immobile, non ? Autant rendre ça théâtral. Tu aimes la comédie, et encore plus surjouer. Et, tu n'avais pas pensé à un scénario de film d'horreur tout à l'heure ?

Tes mains sont, actuellement, la chose la plus colorée au monde. À force de prendre des pigments, tu en deviens un. Les bisounours et poneys n'ont qu'à bien se tenir. T'approchant de ton camarade, tu te mets à lui parler de manière plus basse qu'avant, pour lui faire part du plan auquel tu as pensé. S'il accepte d'en faire partie, ça serait parfait. Sinon... Tu le feras seul, probablement. Même si ça sera bien plus compliqué.

« Tu vois rouquin, on pourrait simplement passer devant la table en laissant des pigments tomber sur elle pendant qu'un de nous irait se faufiler derrière... Et... On attaque fort ? »

D'un geste des mains, tu mimes l'explosion d'une bombe pour accompagner la parole et tu rajoutes un « Boum », histoire de bien illustrer. Il n'est sûrement pas idiot, ton partenaire du jour. Téméraire, tu en es presque certain. Il a quand même fait un pseudo câlin à la blonde au rire diabolique. Même toi, tu n'aurais pas osé – pas après ce rire du moins. Qu'on ne dise plus que tu es fou après ça, il existe des gens bien pires que toi au final ! Te sentir normal ces quelques instants, ça irait jusqu'à te déprimer d'habitude. Mais aujourd'hui... C'est Holi.

« Je fais diversion, et tu attaques ! »

Tu ne lui laisses pas le temps de réagir. Tu as toujours été comme ça. Trop impulsif. Des pigments à la main, tu vas à une des extrémités de la table, en gardant tes distances tout de même. Ça ne doit pas paraître prévu. Tu les « cherches ». Rien de plus. Et tu fais tomber des pigments en avançant, sur toute la longueur. En espérant que ton coéquipier te suive dans cette magnifique aventure. Un jour, tu iras proposer ce nom de livre, à Thylan, « Le HoliOops. », qu'elle en fasse une revue à sa façon. Avec une blonde diabolique et une rousse courageuse. Ça ferait un très bon drama... 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Call of Duty, version Holi. [Avec plein de gens ♥︎]
Revenir en haut Aller en bas

Call of Duty, version Holi. [Avec plein de gens ♥︎]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Irréel :: Le Monde Réel :: Paris :: Grande place de la Tour Eiffel :: Holi Festival-