Partagez|

Splash ! ♥~ | Pv Sydonia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Avatar : Anarchy Stocking & Sasori
Age : 22


Quoi d'neuf ?
Coeurs :
61/500  (61/500)
Magasins:
Carnet de Bord:

MessageSujet: Splash ! ♥~ | Pv Sydonia Mer 8 Juil - 5:20



Sweet Swimsuits



Ft. de longs cheveux
« Céleste s'ennuie. »

Tu répètes cette phrase constamment depuis plusieurs minutes. Tu bailles, parce que tu ne trouves pas de quoi t'occuper. Les jeux vidéos tu les as tous faits et tu les connais par cœur, tes soldes de l'année sont réduites à cause de cette foutue augmentation de la taxe d'habitation, et pour couronner le tout, ton chevalier de jumeau n'est pas là pour toi puisqu'il est parti faire les courses. Tu commences à te demander ce qui t'a pris de prendre une semaine de congés au moment précis où tu ne peux pas en profiter – tu l'ignorais à l'époque où tu les as posés. Enfant agitée que tu es, tu passes ton temps à changer de position sur ton lit.

Et le déclic s'opère de lui-même. Tu aperçois, entre deux meubles et des vêtements qui traînent, des vieux croquis que tu as fait il y a quelques temps de cela. Tu attrapes les feuilles volantes et les disperses en cercle autour de toi. Il y a forcément quelque chose que tu n'as jamais songé à créer, et ça serait le moment où jamais de sortir pour trouver des modèles qui t'inspirent. Tu jettes de temps en temps un coup d’œil aux deux mannequins en plastique qui trônent fièrement non loin de la fenêtre. Peut-être que tu devrais te diversifier et faire des trucs pour les hommes pour une fois ? Tu tentes de dessiner quelque chose de masculin, mais rien à faire. Seules les robes sont ton domaine. Tu crises devant ta propre incapacité. Tu sais bien que ton intelligence n'est pas supérieure mais elle n'est pas inférieure ! Dessiner pour un corps d'homme ne devrait pas être aussi sorcier, si ?

Désespérée, tu vas fouiller dans ta penderie afin de trouver la perle rare qui te donnera envie de faire autre chose que de ne rien faire. Les vêtements volent, se froissent, mais qu'importe, personne n'en saura jamais rien. Tes allers-retours font tomber ton petit diadème de ta tête et le dissimulent sous la tonne de tissu que tu as envoyé balader. Et puis, cachés tout au fond de ton armoire, tu remarques quelque chose que tu n'as pas sorti depuis très, très longtemps : ton maillot de bain. Aussi rapidement que la propagation du venin d'un scorpion, les idées fusent et tu sais exactement ce qu'il te manque. Les robes que tu fais ne sont pas l'idéal pour l'été, mais les maillots de bain... Tu enrichirais ta gamme et ta clientèle. Cependant, tu restes un moment à fixer ce petit trésor. Savoir quoi faire c'est bien, mais comment appeler cette future gamme ?

Retournant à la cuisine pour que le sucre stimule ton cerveau – c'est l'excuse officielle – tu te dis que tu pourrais aussi en parler à Belle, et l'ajouter à votre projet. Le réfrigérateur n'est vraiment pas très rempli mais il reste quelque chose pour te nourrir. « Puddy, les maillots de vos envies! » est la soudaine phrase que tu prononces après avoir pris le pudding restant. C'est une idée de génie, tu en es persuadée. Tu cours chercher un post-it pour l'écrire avant de l'oublier, et tu le mets à un endroit stratégique : une de tes 3DS. Enfin déterminée à accomplir cette nouvelle quête, tu fais des affaires de manière précipitée, direction, la piscine. Il y aura forcément un modèle qui te marquera plus qu'un autre, et tu pourras donc t'en servir comme base pour le décliner, etc.

Ton ombrelle te protégeant sur le chemin, tu remarques que l'endroit dans lequel tu vas est assez bien fréquenté. Tu vois beaucoup d'enfants courir pour aller nager au plus vite, jouer avec l'eau, ou tout simplement, utiliser les toboggans. Comme toujours, tu sors du lot. Ce n'est pas tout le monde qui a les cheveux longs et violets, avec des robes de l'ancienne époque. Mais puisque tu aimes être remarquer, soit ! Qu'ils continuent, tu en redemandes perpétuellement. Une fois entrée, tu observes les gens que tu vois passer, essayant de voir si tu trouves un petit coup de cœur. Pour l'instant, rien n'y fait. C'est plutôt le gigantesque bateau gonflable baladé par un homme tout aussi imposant qui choque ton esprit. Il allait vers la sortie – fort heureusement.

Bien que cela fasse vraiment un long moment que tu n'as pas enfilé ce petit bout de tissus, tu es ravie de le retrouver. Ce petit maillot de bain une pièce avec un dos presque nu – il y a une bande en plein milieu te faisant penser à un ruban. Noir pour le maillot et violet pour le « ruban ». On ne change pas une équipe qui gagne après tout. Tu attaches tes cheveux en un rapide chignon haut, parce que tu trouves que le coiffé-décoiffé te va bien, tu prends ta serviette de bain et tu poses le reste de tes affaires dans ton casier, parée à affronter la populace.

Tu pars te tremper un peu dans l'eau, faire quelques brasses et tu passes aussi quelques minutes par le hammam. Quitte à être à la piscine, autant en profiter et pas seulement travailler ! Tu profites ensuite de la libération d'un transat pour t'y allonger et regarder ce que tu peux voir. Il y a vraiment de tout. Des jeunes, des moins jeunes, des normaux, des bizarres, et toi. Si tu devais faire des catégories, il y en aurait beaucoup, mais ce n'est pas ta spécialité alors tu préfères ne pas t'aventurer en terrain glissant – même si le sol l'est, lui.

Les minutes, tu les vois défiler. Beaucoup trop. Rien ni personne ne correspond à ce que tu recherches, et pourtant tu n'as pas de critères précis, c'est juste au coup de cœur. Tu t'apprêtes à te lever pour aller te chercher quelque chose à boire, quand tu vois une chevelure vraiment très soyeuse. Tu en as juste eu un aperçu à cause des autres roturiers inutiles qui te cachent la vue, mais tu sais que quelqu'un de très soigné est là. Si cet individu s'entretient autant que ses cheveux, alors tu es prête à parier qu'il y a une manucure parfaite au bout de ses ongles aussi, que ce soit un homme ou une femme, peu importe ! Tu viens de trouver un sujet d'inspiration, il ne te reste plus qu'à le retrouver.

Il ne faut pas abuser quand même, tu vas prendre la boisson que tu voulais. Un simple diabolo, mais qui te rafraîchit de la chaleur étouffante de l'endroit. Et tes yeux affichent un jackpot. Il faut croire que tu es au bon endroit au bon moment, chanceuse que tu es. C'est une fille, tu le sais maintenant. Tu te dépêches pour l'intercepter avant qu'elle ne disparaisse de ton champ de vision. Et tu t'étales de tout ton long à ses côtés. Le sol est glissant, tu ne t'étais pas déjà fait la remarque ?

by liitchy


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Avatar : Lyonesse (Millions Arthur) & Ivan (Snow Bound Land)


Quoi d'neuf ?
Coeurs :
31/500  (31/500)
Magasins:
Carnet de Bord:

MessageSujet: Re: Splash ! ♥~ | Pv Sydonia Mer 8 Juil - 6:58
Maintenant installée depuis quelques temps sur la capitale, Sydonia était allongée sur la terrasse de l'appartement qu'elle avait pu s'obtenir après de longues négociations avec l'agence immobilière. Son transat posé non loin de la rambarde, elle prenait un bain de soleil en cette matinée comme les autres, laissant son regard se poser sur les quelques pauvres cloués au sol, elle était fier de se trouver au dernier étage de cet immeuble, marquant une fois de plus sa supériorité face à des habitants présents depuis des années entre ces murs...

Elle n'aurait pas même accorder au ciel le droit de la juger, pas plus qu'elle ne l'aurait laisser à quiconque en fait. Elle était son seul juge, et son verdict était clair : nul ne pouvait ou n'avait le droit de lui être supérieur. Mais toute puissante qu'elle était, il lui fallait tout de même avouer que les pauvres savaient faire des choses encore capable de lui faire passer le temps de manière un minimum agréable.

Quittant son confort, la demoiselle se dirigea dans sa chambre spacieuse, jetant un regard furtif sur les murs encore vierges de toutes décorations. Ne sachant pas si elle resterait longtemps à la capitale, elle n'avait pas entreprit de dépenser son argent inutilement, se contentant simplement du mobilier de base. L'un des meubles, en la présence d'une armoire était d'ailleurs emplie en grande partie... Laissant tomber sa tenue légère à ses pieds, la blonde entreprit de chercher cette chose qu'elle avait acheté depuis un moment déjà alors que l'air la faisait tendrement frisonner en caressant sa peau nue...


Deux bonnes heures plus tard, n'oublions pas que c'est une fille, Sydonia se trouvait en un tout autre lieu bien plus bruyant que son paisible appartement. Mais le bruit présent n'était pas ce qui l'avait amenée en ces lieux, car la piscine se trouvant devant elle était avant tout là pour qu'elle puise profiter d'une eau non salée dans laquelle elle pourrait nager en toute liberté.
Entrant dans les lieux, elle prit sa place d'entrée et se dirigea vers les vestiaires tout en ignorant les hommes un peu trop proches selon elle. Quelles chances pouvaient-il bien avoir de la séduire avec leur tentatives répugnantes aussi... ?

Quelques minutes plus tard, le regard émeraude de l'allemande se posa sur l'eau claire lui faisant face, là où d'autres regards pervers se posaient sur son corps...
Vêtue d'un bikini des plus simples aux couleurs de l'obscurité, la femme n'avait guère peur de dévoiler sa silhouette aux citoyens lambda. Elle se savait parfaitement supérieure à nombre des autres femmes présentes et n'aurait pas laisser la moindre chance à un homme de l'approcher. Si les mots ne suffisaient pas d'ailleurs, ses coups de pieds circulaires pouvaient tout à fait faire l'affaire également. Surtout qu'elle n'avait pas de robe pour entraver ses mouvements en cette matinée.
Mais puisqu'elle était venue pour profiter de l'eau, elle se dirigea donc vers les plongeoirs en oubliant ces scénarios.

Les heures passant, Sydonia regrettait de ne pas avoir essayer de réserver les lieux pour elle seule. Les enfants n'arrêtaient pas de jouer avec ses longs cheveux lorsqu'ils flottaient autour d'elle, la comparant à une algue... Et elle ne pouvait même pas se laisser flotter sans se faire porter par des vagues d'autres nageurs.
Intérieurement, elle se promit de le faire la prochaine fois, notant également dans un coin de sa tête de se faire construire une grande piscine lorsqu'elle fera construire sa résidence principale.En attendant, elle se terrait dans le silence avant d'être prise d'une envie de planter ses ongles vermeil dans la gorge de ces gens là...

L'heure du repas de midi approchant, la voyageuse alla se commander quelque chose à se mettre sous la dent. Le choix se fit bien rapidement en tout cas, puisqu'il était hors de question qu'elle commande un sandwich de pauvre ou des trucs gras et horribles pour son corps, elle se contenta d'une simple salade composée et d'une bouteille d'eau minérale. Puis sa faim ayant été comblée pour le moment, elle retourna à sa serviette pour s'allonger le temps de digérer son repas léger avant de s'accorder une sieste à l'ombre, voulant à tout prix conserver sa peau de nacre.

Le temps passa de nouveau, Sydonia fut réveillée par le reflet du soleil sur l'eau vers les coups de quatorze heures. L'eau devant surement commencer à chauffer et les gens se faisant de plus en plus présents pour cette même raison, la femme ne comptait pas rester bien plus longtemps pour sa part, l'eau chaude n'était absolument pas bon pour sa peau. Puis autant avouer qu'elle ne voulait pour rien au monde avoir encore plus d'enfants jouant avec ses cheveux... déjà qu'elle mettait des heures entières à s'en occuper en raison de la longueur de sa chevelure...

Rassemblant ses affaires, la femme jeta un dernier coup d'oeil aux lieux, se promettant de revenir si jamais elle trouvait le moyen de l'avoir pour elle seul, ne supportant juste plus les cris stridents des enfants se jetant à l'eau et les reproches sonores de leurs parents qui les rappelaient à l'ordre...
Et entamant sa démarche gracieuse vers la sortie, son ouïe l'avertit d'une démarche rapide qui venait droit dans sa direction. Les légers clapotis de l'eau lui parvenant, l'allemande compris bien assez vite qu'on venait dans sa direction. D'un pas sur le coté, elle prit la décision d'évider ce qu'elle imaginer ce finir comme un choc, mit à part que rien ne passa à coté d'elle.
Tout se déroula au contraire à ses pieds, car une forme pâle glissa à ses pieds. Une forme humaine dont la peau attira presque aussitôt le regard de Sydonia, il était presque identique au sien. Puis les yeux d’améthyste se posèrent alors sur les étrange cheveux de l'inconnue, à moins qu'un homme ne porte un maillot pour femme... Leur couleur était presque semblable aux yeux de l'allemande lorsque la lumière s'y reflétait, mais surtout il semblait que leur propriétaire en prenait aussi soin que la blonde le faisait elle même...
C'était bien la première fois qu'elle rencontrait une telle personne... Ne restait donc plus qu'à voir la visage de cette même personne ainsi que ses proportions et son caractère. Peut être y avait-il là matière à se faire une alliée de taille capable de l'accompagner temporairement dans ses projets. Au pire, elle pourrait toujours lui servir de faire-valoir en ne faisant que mettre en évidence le charisme de Sydonia.
Désireuse d'avoir ses informations au plus vite, la blonde aida donc l'inconnue à se relever...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Avatar : Anarchy Stocking & Sasori
Age : 22


Quoi d'neuf ?
Coeurs :
61/500  (61/500)
Magasins:
Carnet de Bord:

MessageSujet: Re: Splash ! ♥~ | Pv Sydonia Mer 8 Juil - 22:34



Sweet Swimsuits



Ft. de longs cheveux
Si la chance te sourit souvent, il faut bien qu'il y ait de grosses répercussions, même si elles sont rares. Dans le cas présent, elle avait décidé que tu en prendrais pour ton grade et ta fierté. Tomber de tout ton long devant la personne que tu cherchais, en plein milieu d'une piscine bondée de monde, n'est vraiment pas l'idéal pour ta réputation. Il ne manquerait plus que tu te sois brûlée en tombant... Ça serait dramatique. Si c'est le cas, tu espères qu'ils ont de la biafine pour te soigner et ne pas abîmer ta peau. Tu sens qu'on t'aide à bouger. Oh cheveux magnifiques te relève ! Elle n'a pas dit un mot, mais elle te soutient, c'est un fait. Et c'est le meilleur départ que tu aurais pu espérer. Tu observes tes bras, aucune trace ne semble se manifester. Tu ne saignes pas non plus. Tout va bien.

Par contre, tu vois avec tristesse ton diabolo cerise qui s'est renversé sur le sol. Tu fais la moue. Tu aurais pu acheter du tissu avec cet argent. Tant pis. Ça te privera d'un peu de sucre mais ce n'est pas la mort non plus – tu as survécu à cette chute ! Mais ne reste pas trop longtemps impolie. Tu pourrais faire fuir l'objet de ta convoitise, et tu ne veux surtout pas que ça arrive. Tu penses vite fait à t'incliner un peu pour la remercier mais il faut que tu en imposes, donc tu vires cette idée. Le plus simple, c'est d'être toi-même non ?

« Merci pour votre aide, Céleste n'avait pas fait attention au sol et le résultat est pathétique... »

C'est le moins que tu puisses dire. Surtout face à une personne d'une telle prestance. Tu ne pouvais même pas estimer son âge ! Si tu te rapprochais d'elle, tu aurais beaucoup à apprendre, tu en es certaine. Ce n'est pas tout le monde qui possède une allure pareille – tu as la tienne bien sûr, mais la sienne est indéniablement plus noble, tu en serais presque jalouse. Surtout, surtout, quand tu vois son maillot de bain. Simple mais classique peut-être. D'une grande marque, c'est évident. Probablement un Orza fait spécialement pour elle. Tu en restes bouche bée, et ce n'est pas la seule chose que tu remarques. Tu avais parfaitement raison pour la manucure. Cette femme est plus que l'objet de ta convoitise, elle est l'objectif que tu as toujours rêvé d'atteindre.

« Céleste s'excuse de son impertinence à venir mais... Votre maillot de bain c'est bien un Orza qui a été fait avec les derniers tissus ? Et votre vernis ça ne serait pas le 475 Dragon de Chanel..? » tu te remets petit à petit du choc. « Votre bon goût n'est pas à prouver ! » ajoutes-tu en souriant.

Si tu trouves tant à dire alors qu'elle est presque dénudée, que pourrais-tu dire après ? Tu t'es déjà retenue d'ajouter que le fond de teint fluide Lingerie de Peau, ambre pâle numéro 31, de Guerlain est ce qui irait le plus à sa peau – mais tu supposes qu'elle le sait déjà et surtout qu'elle le possède. Tu tournes vite fait la tête en direction des autres personnes autour de vous. Ta glissade en avait fait venir quelques uns qui étaient repartis. Mais il y a toujours des hommes en train de loucher sur ton inspiration divine. Tu ne la connais pas vraiment, mais son sens du détail t'indique qu'elle les ignorerait certainement royalement... C'est ce que toi tu ferais en tout cas. Avoir l'impression d'être un parisien pourchassé par des marseillais enragés, non merci !

Avant d'oublier, tu penses à ramasser le verre qui a un peu roulé lorsque tu t'es retrouvée à terre. Grand dieu merci, il ne s'est pas cassé. Tu te contentes juste de le poser sur une table, imaginant avec amusement les gens qui se plaindront lorsqu'ils marcheront dans du sucre. C'est leur problème. Il fallait emmener des sandales, on ne sait pas ce qu'on peut attraper par ici – mais tu ne croiras plus le fait que les chaussures que tu as sont antidérapantes. Cependant, une question vient titiller ton esprit. C'est vrai tiens, tu te demandes pourquoi tu ne te l'es pas posée avant avec toutes les remarques que tu as pu te faire concernant cette inconnue, qui ne le sera bientôt plus. Il est possible que les remarques en question – ainsi que le diabolo gâché – aient pris possession complète de toi, et tu en as donc oublié les choses logiques. Logiques pour quelqu'un comme toi.

« Mais, pourquoi quelqu'un comme vous est ici ? Ce n'est pas l'endroit rêvé pour sortir... »

Ah oui, c'est vrai que tu as un autre objectif que de lui parler, à la base. La marque Puddy ne va pas se monter seule – tu serais déjà riche sinon. Elle t'a donné l'idée de t'inspirer des maillots Orza, c'est déjà pas mal ! Devrais-tu te démarquer et essayer, encore, d'en faire pour hommes ? Tu demanderas à Narcisse de le faire, tu ne penses pas qu'il te refuserait quelque chose comme ça. Puis tu le traîneras aussi à la piscine un jour, et il aura peut-être la même chance que toi, de trouver un modèle parfait, surtout au niveau des proportions et des cheveux – ça tu le gardes pour toi pour le moment. Tu n'as plus qu'à espérer qu'elle ne te snobe pas, comme elle le ferait avec les hommes qui la regardent selon ta supposition. Elle t'a aidée à te relever, alors ça devrait aller. Sur cette pensée positive, tu arranges un peu tes cheveux. Tu ne veux pas qu'ils tombent, l'humidité les ondule...

by liitchy


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Avatar : Lyonesse (Millions Arthur) & Ivan (Snow Bound Land)


Quoi d'neuf ?
Coeurs :
31/500  (31/500)
Magasins:
Carnet de Bord:

MessageSujet: Re: Splash ! ♥~ | Pv Sydonia Jeu 9 Juil - 2:33
Aidant l'inconnue à se relever, l'allemande détailla presque aussitôt les traits de son visage, à la recherche des informations qu'elle cherchait. Alors que ce qu'elle identifiait actuellement comme une adolescente vérifiait si elle ne s'était pas blessée ou ouverte durant sa chute, les yeux de Sydonia parcoururent la peau de celle-ci à une vitesse supérieure, rangeant l'étourdie dans une case à part des autres citoyens lambda. Bien que jeune et dans un pays où le soleil était assez présent, son teint de peau indiquait en effet qu'elle en prenait le plus grand soin. A un âge où la plupart des fillettes pensait à ces choses inutiles comme l'amour, elle semblait plus enclin à se consacrer à sa propre personne, ce qui lui faisait marquer d'autres points auprès de l'étrangère.

Puis les deux regards finissent finalement pas se croiser alors qu'elle lève les yeux vers celle l'ayant aider à se redresser. Sydonia sentit passer comme un éclair entre eux deux, cette fille avait quelque chose en elle qu'elle se devait de détenir. Qu'importe de quoi il puisse s'agir, il lui fallait le découvrir et l'obtenir d'une manière ou d'une autre. Puis vint alors le première échange de mots, venant de la demoiselle alors qu'elle remerciait son aide et faisait part de son étourderie à être glissée sur le sol humide de la piscine.

Un fait bien étrange que la troisième personne qu'elle semblait utiliser pour parler d'elle même, à moins que cette Céleste ne soit quelqu'un d'autres, mais Sydonia en doutait fortement. Avant d'avoir eu le temps de répondre, voilà que son interlocutrice reprenait déjà la parole en la questionnant sur sa tenue et son vernis à ongle, avant de la complimenter sur son bon goût.
Faisant un tour sur elle même avant d'observer sa manucure, la jeune femme essaya de se remémorer d'où lui venaient ses affaires. Le maillot venait en effet d'une boutique assez connue de la capitale, mais n'ayant pas aimer leur coupe, elle avait alors demander s'il était possible de créer un autre modèle sur mesure à partir d'un modèle de son pays. Si le patron de la boutique l'avait bien traitée de folle suite à sa demande, il avait par contre bien vite appeler son patron lorsque la jeune demoiselle avait donnée son nom de famille et ses antécédents banquiers. Autant vous dire que sa petite fortune personnelle lui aurait largement permit d'acheter la boutique entière. Moins d'une semaine plus tard, elle s'était donc retrouvée en possession d'un maillot en exemplaire unique.
Quand au vernis, elle avait en effet deviner juste, Sydonia l'ayant acquit quelques jours plus tôt, trouvant que celui ci s'accordait parfaitement à quelques unes de ses robes.


-Je suis impressionnée qu'une enfant en sache autant sur cet univers qu'est la mode. Tu est loin d'être commune en effet...

Glissant un doigt sous le menton de la dénommée Céleste, Sydonia ne la désirait que plus désormais. Si elle était aussi instruite sur ce monde là à son âge, elle ne pouvait que rêver de ce qu'elle deviendrait dans d'autres années encore. Elle ne pouvait fixer son âge, mais elle la voulait à ses cotés actuellement.
Mais ses pensées furent interrompues par de pauvres mécréants approchant la scène où se tenait les deux demoiselles. Pensant tout d'abord que ces derniers étaient venus à cause de la chute de Céleste, elle du toutefois se faire à l'idée que deux femmes aux proportions généreuses les attiraient bien plus qu'un simple accident... Semblant avoir oublier quelque chose, Céleste ramasse ce qui semblait être un verre lui ayant appartenu, avant de revenir vers la blonde, lui demandant ce qu'elle faisait ici. Question à laquelle elle ne répondit pas, dérangée par les hommes qui s'approchaient doucement d'elles...
Ramenant sa main à elle, Sydonia se planta devant ceux qui semblait les plus... attirés si elle pouvait dire cela. Une mains sur la hanche, elle dévisagea le plus imposant d'entre eux, quand bien même il la surpassait d'une tête avant de lui adresser un regard empli de défi.
D'un rictus tordu entre l'amusement et l'énervement, ce dernier s'approcha d'elle avant d'empoigner son bras droit. Un sourire se figea alors sur les lèvres de l'allemande, les hommes de basse classe étaient vraiment tous des porcs.
Décrivant une courbe parfaite, la femme exécuta une pirouette sur elle même alors qu'une de ses jambes prenait de la hauteur avant de se nicher autour du cou de l'agresseur. Puis par un effet de balancier, le corps suivit presque aussitôt le mouvement de la jolie blonde, envoyant l'incongru valser en direction de l'eau où des cris de surprises accueillirent la masse qui s'y engouffra lourdement...
Reprenant sa pose provocatrice, Sydonia observa si d'autres malins avaient par hasard l'envie de découvrir la douceur de sa peau avant de plonger à leur tour, sans trouver candidat pour autant.
Se retournant donc vers Céleste, elle l'attrapa par la main avant de l'attirer plus loin en direction d'un groupe de table.


-Je vais où je le désire, et comme tu viens de le voir, je ne laisserais pas quiconque entraver ma route.

Cherchant une table plutôt à l'écart des gens déjà installés, Sydonia invita Céleste à se poser sur l'une des chaises alors qu'elle même se posait face à elle. Passant une main dans son dos pour remettre ses cheveux déballés en place, elle croisa ensuite ses doigts sous son menton avant de poser son regard droit dans celui de son interlocutrice du moment.

-Que peut-tu me dire de la mode actuelle à Paris ?

Une question dont les réponses pouvait surement contenir nombre des informations que recherchait l'allemande qui ne s’embarrassait même pas à se présenter elle même. Se disant qu'elle finirait bien par le faire si jamais la demoiselle en face d'elle la satisfaisait. Mais cela ne dépendait que d'elle et de si elle parvenait à trouver une place dans l'univers que Sydonia comptait se forger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Avatar : Anarchy Stocking & Sasori
Age : 22


Quoi d'neuf ?
Coeurs :
61/500  (61/500)
Magasins:
Carnet de Bord:

MessageSujet: Re: Splash ! ♥~ | Pv Sydonia Jeu 9 Juil - 7:27



Sweet Swimsuits



Ft. de longs cheveux
Le monde semble s'arrêter autour de toi, l'espace d'un instant. Tu ne comprends pas ce qu'elle fait, ni pourquoi elle le fait, mais cette main manucurée sous ton visage te rend toute chose. Surtout qu'elle n'a rien dit, ça ne rend le geste que plus perturbant. Tu es vraiment embrouillée par cette femme à la fois si belle et si imposante. Et le tour qu'elle a fait sur elle même, quelle grâce ! Tu essayes de contenir le flot d'émotions qui te parcourt – tu ne pensais pas avoir autant d'admiration à revendre ! D'autant plus après les compliments qu'elle t'a fait, du moins, tu prends ses mots comme tels. Si ça s'était arrêté là, tu aurais trouvé tout ça on ne peut plus normal. La façon dont elle a confirmé tes suppositions sur les hommes qui oseraient essayer de la séduire, est ce qui t'a le plus surprise. Toi aussi tu sais te battre, mais uniquement avec une console entre les mains. Ton for intérieur t'intime doucement de ne pas la provoquer, peu importe la raison.

Tu as un peu de mal à suivre les événements qui s'enchaînent. Tu sais juste, qu'une poignée de secondes après le petit plongeon improvisé de l'homme, tu te retrouves devant une table, prête à t'asseoir. De ce fait, tu sais que la femme, resplendissante comme l'aurore, a parlé, mais tu n'en as pas vraiment écouté les paroles... Et tu le regrettes plus ou moins. C'était peut-être important. Mais tu ne lui demanderas pas, tu ne veux pas finir comme ce macho. Tu pourrais en avoir des bleus, et ce n'est pas vraiment joli à voir – à moins qu'ils aient une forme particulière mais tu ne tenteras pas le diable.

Imitant l'exemple de ton presque modèle, tu t'installes à l'endroit choisi par ses soins. Survivant au regard, que tu nommes mentalement d'intense, qu'elle te lance, tu écoutes très attentivement sa question. Un sujet que tu connais ! Si ton examinatrice au brevet t'avait posé cette question, il est sûr que tu l'aurais eu très facilement. Malheureusement, ça ne s'est pas passé comme ça – mais tu l'as quand même eu !

« De ce que Céleste a pu voir des derniers défilés... Les créateurs semblaient dispersés. Par exemple, Vuitton et Miumiu se sont accordés sur l'idée d'un rouge laqué alors que Versace a préféré le noir assorti à des motifs clairs... Gucci a misé sur un style plutôt héroïne romantique tandis que Dior aime l'idée de la femme industrielle, et en salopette apparemment... » tu soupires légèrement « Il y a certaines tenues qui sont vraiment très jolies mais  Céleste les trouve parfois mal assorties, c'est dommage... »

Il est vrai que, bien que tu te tiennes au courant, tu n'es pas vraiment sensible aux défilés. Il n'y a plus cet élan vraiment féminin et majestueux que tu aimes avoir dans tes vêtements. Une fille doit être une vraie fille, un point c'est tout. Tout doit être parfaitement accordé selon ses goûts et selon les couleurs qui vont ensemble. C'est pour ça que tu préfères faire tes propres tenues, au moins, tu sais que ça te va bien et que ça te plaît. Évidemment, ça te revient aussi à beaucoup moins cher, c'est pour ça que tu peux te permettre d'avoir une imposante garde robe – que tu aimerais agrandir encore soit dit en passant.

Un serveur arrive et vous demande si vous désirez boire quelque chose. Ne voulant pas gaspiller à nouveau du sucre, tu demandes simplement de l'eau pétillante. Tu es au courant du pourquoi du comment il n'y a pas de ventilateur dans cet endroit, mais franchement, tu étouffes – et boire l'eau d'un bassin n'est pas une option. Tu attends qu'il reparte avant de reprendre la conversation avec ta nouvelle future amie.

« Ce ne sont que les grandes marques après... Si vous avez une envie particulière au niveau des couleurs ou du style, Céleste peut peut-être mieux vous renseigner. »

Si elle cherche de l'aristocrate romantique, alors elle va être servie puisque c'est ton domaine ! Surtout que tu as des photos sur ton téléphone, au cas où une aubaine pareille se produirait. Tu ne veux pas non plus te vanter donc tu ne lanceras pas le sujet – être sûre de toi d'accord, être présomptueuse, jamais.

« Si jamais vous voulez être plus à l'aise pour discuter, Céleste connaît de très beaux cafés ou restaurants avec toit-terrasse, parfois donnant vue sur la Tour Eiffel. »

Tu lui souris amicalement. Certes, l'intelligence n'est pas ton fort mais tu sais ce qu'il y a à savoir, et vu la question qu'elle t'a posée, elle est probablement étrangère. Dans ce cas, tu préfères lui faire découvrir les meilleurs coins, si elle accepte, dès le début. Il faut qu'elle sache où aller. Tu trouves que c'est quelque chose de très important. Surtout vu qui elle est. Enfin tu ne le sais toujours pas, mais tu es convaincue que c'est quelqu'un qui doit savoir quels sont les endroits fréquentables et ceux qui ne le sont pas. Elle sait se défendre, mais tu penses qu'elle ne devrait pas en avoir besoin. Ce sont les autres qui devraient savoir se tenir, c'est tout. Tu te dis que tu as de la chance d'avoir ton frère avec toi... Ça évite qu'on t'approche de cette manière. Si jamais quelqu'un doit faire le premier pas, ça sera toi, princesse !

by liitchy


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Avatar : Lyonesse (Millions Arthur) & Ivan (Snow Bound Land)


Quoi d'neuf ?
Coeurs :
31/500  (31/500)
Magasins:
Carnet de Bord:

MessageSujet: Re: Splash ! ♥~ | Pv Sydonia Jeu 9 Juil - 18:44
Cette manière de parler à la troisième personne était vraiment troublante venant de la part d'une enfant. De part ses voyages, Sydonia avait pu observer d'autres tics de langage semblables à celui ci, mais leur détenteurs étaient souvent des gens manquant de confiance en soi, là où son interlocutrice semblait pleine de volonté. Cela devait donc surement être tout autre chose qui avait du déclencher cela chez elle...
Mais celà l'important peu au final, elle revint sur la réponse qu'on le lui donnait. Faisant travailler sa mémoire, Sydonia se remémora les modèles énoncés. Fermant doucement les yeux, elle revit les images des magazines ainsi que les modèles sur scène étant passé à quelques rares défilés auxquels elle avait participer. Il semblait que la mode en ce moment se portait bien mal, ce qui ne faisait que rassurer la jeune allemande quand à ses projets et idées, le monde se portait bien mal et il lui fallait mettre un bon coup de pied dans la fourmilière pour remettre les choses en ordre... selon son ordre plus précisément. Et qu'importe si ses idées ne plaisent pas, elle fera en sorte que l'humanité suive son point de vue ou n'en suive aucune autre...
Ses yeux s'étant rouverts, la blonde croisa ses jambes sous la table, avant d'en faire avec ses bras sous sa poitrine. Elle n'était pas du tout adepte des femmes allant jusqu'à s'habiller comme des hommes. Elle était bien entendu pour l'égalité des sexes, ce qui d'ailleurs l'arrangeait énormément dans son projet mondial, mais ne comprenait pas du tout ces folles qui allaient jusqu'à s'habiller en jean et t-shirt. Ne comprenaient-elles donc pas qu'associé au bon caractère, une tenue des plus attirantes ne pouvaient que les mettre sur un piédestal bien supérieur aux hommes ?
Elle même avait énormément jouer de son physique avantageux là où ses mots n'avaient pas suffit. Quelques parfums marquants, une tenue osée qui laissait voir quelques bouts de peau, et les faibles d'esprits ne pouvaient alors plus lui résister. L'esprit humain était bien fragile pour qui savait comment le manipuler...

Toujours était-il que sa proie du jour semblait à même de pouvoir l'aider dans ce domaine là vu ce qu'elle proposait. Penchant la tête sur le coté, Sydonia essayait d'aligner ses idées, ses envies et ses souvenirs sur une même ligne pour en faire part.


-Je recherche actuellement une marque qui fairait dans le style de l'époque romantique, mais dont les lignes et le design serait un peu plus épuré. Quelque chose de moins chargé qu'autrefois, qui puise attirer l'oeil à la fois par son inspiration d'auparavant, mais aussi par sa coupe.

Autrement qu'en le dessinant elle même, la jeune femme avait tout de même du mal à pouvoir décrire ses idées. Il y avait tellement de choses et d'images qui se bousculaient dans sa tête qu'elle n'aurait su les poser autrement que sur papier. Mais tant qu'on la comprenait un minimum en face, elle pourrait toujours dériver depuis ce qui aurait été saisit en face.
On lui proposait d'ailleurs d'aller dans un autre lieu comme un café ou un restaurant. Quelle idée de s'y rendre à cette heure ci ? L'heure du repas était déjà passée depuis quelques heures, et Sydonia ne buvait pas le moindre café que ce soit, mais son interlocutrice ne pouvait le savoir après tout. Si la blonde avait bel et bien eu l'intention de quitter les lieux toutefois, la découverte de la fillette avait drastiquement changer ses plans, et demeurer ici ne dérangeait nullement ses plans. Il y avait le regard de quelques curieux qui s'arrêtaient sur sa peau, mais elle ne pouvait les blâmer de constater sa beauté se disait-elle.

Commandant un cocktail au serveur qui s'était approché, bien étrange piscine d'ailleurs qui se permettait de servir de telles boisson se disait-elle, Sydonia demanda également si l'on pouvait lui amener une feuille et de quoi écrire dessus.
Une fois ces derniers en mains, elle fit glisser les deux objets vers la demoiselle et porta le verre à ses lèvres pour boire une gorgée de sa boisson.


-Serait-tu capable de dessiner la tenue, qui selon toi, serait la plus à même de représenter la mode selon tes propres critères ?

Non pas que Sydonia voulait connaître les goûts de son interlocutrice, mais plutôt qu'elle voulait voir si celle ci était capable de dessiner une tenue sortie de son imagination, ou pas, sur une simple demande comme la sienne.
Si elle en était capable, il était presque certain que Sydonia ne la désirerait que plus encore. Ne resterait donc plus qu'à voir si elle pourrait l'obtenir et combien de temps elle parviendrait à survivre dans le monde que l'allemande se créait et renouvelait sans cesse en se débarrassant des mauvaises herbes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Avatar : Anarchy Stocking & Sasori
Age : 22


Quoi d'neuf ?
Coeurs :
61/500  (61/500)
Magasins:
Carnet de Bord:

MessageSujet: Re: Splash ! ♥~ | Pv Sydonia Ven 10 Juil - 0:40



Sweet Swimsuits



Ft. de longs cheveux
Le papier ainsi que le crayon qu'on te tend rendent tes yeux aussi brillants que le soleil. Cette femme savait vraiment quoi faire pour te rendre heureuse. Fredonnant une chanson au hasard, tu accèdes à la demande de ton interlocutrice, en commençant à dessiner de manière totalement instinctive. Tu n'as pas besoin de réfléchir à quelque chose que tu sais déjà depuis des années. Tu penses aussi que, vu ce qu'elle recherche, tes dessins peuvent – vraiment beaucoup – lui plaire. Ta journée n'aurait pas pu être meilleure, et tu notes dans un coin de ta tête qu'il te faudra prévenir ta meilleure amie de Princesse Rose.

La mine glissant sur la feuille, tes gestes tracent des lignes fines et précises. Tu prends tout d'abord le soin de faire un modèle féminin, plus ou moins calquée sur la blonde pour qu'elle se reconnaisse, avant de décider de ce que tu vas faire. Quelque chose de fluide, c'est certain, qui peut se porter avec des manches courtes comme des longues. Tu marques la taille par une ceinture mince mais qui accessoirise. Tu n'as malheureusement pas de quoi colorer le dessin alors tu notes ce qu'il faut savoir sur le côté : deux couleurs principales qui suivent une même teinte – tu notes en exemple du bleu et du vert ou alors du rouge et du jaune. Évidemment, tu ajoutes des rubans et de la dentelle pour que ce soit plus à ton goût, ainsi qu'un de ces petits chapeaux sur la tête. Pour finir le tout, tu mets une ombrelle tout aussi détaillée dans la main de la mannequin, tandis que ses chaussures se révèlent être des escarpins classiques mais efficaces.

Tu tends le tout à celle qui te fait face une fois que tu as fini, en ajoutant quelques précisions.

« Ce n'est pas ce que Céleste porterait, mais elle pense que c'est ce qui pourrait plaire à beaucoup de femmes, si elles prenaient la peine d'essayer. Ça épure les formes et cache les rondeurs, ça nous rend plus grande et plus imposante... Et ça se porte en été comme en hiver. » tu marques une pause. « Céleste fait ses propres vêtements seule donc... Dessiner quelque chose de ce genre, c'est pas un problème. »

Ignorant si tu as bien fait ou non d'ajouter la dernière phrase, tu te concentres un instant sur ton eau gazeuse, que tu bois presque d'une traite. Cette dame, elle te questionne trop, ça ne te dérange pas, tu es toujours prête à rendre service, mais sa façon de faire, c'est un peu intimidant. Enfin, ça l'est pour toi, si ça se trouve, elle agit comme ça avec tout le monde, et du coup, tu n'as rien à craindre. Sauf être jetée à l'eau. Et tu te rends compte maintenant que tu n'as pas la moindre idée de son identité. C'est vrai, si ça se trouve, elle veut te kidnapper, t'enfermer, et te couper les cheveux pour les revendre ! Tu secoues un peu la tête. Il ne faudrait pas que ça arrive, ton avenir d'idole et de créatrice serait totalement corrompu.

« Vous avez l'air de vraiment vous y connaître... Votre style recherché est très beau à imaginer. Vous êtes une future créatrice ? Céleste s'excuse si c'est indiscret, elle ne voulait pas l'être. »

Tu ne sais pas vraiment où te mettre, à part fixer parfois la table, parfois ton verre, parfois son visage, parfois l'arrière-plan... Tu n'arrives pas à prévoir ce qu'elle pourrait dire ou faire – puis tu n'as jamais vraiment été douée pour ça – mais sa présence – pas le fait qu'elle soit la, ce qu'elle dégage – te met mal à l'aise. Comme si elle était le chat et que tu étais la souris, vraiment, tu as l'impression que tu vas te faire littéralement dévorer. Peut-être pas littéralement, mais l'image te semble tout à fait en accord avec ce que tu ressens.

La clé de ton casier toujours au poignet, tu te demandes si tu devrais aller chercher tes affaires, au cas où elle veuille en voir plus sur ce que tu fais ou ce que tu dessines. Puis tu chasses encore cette idée. Ce n'est pas à toi de t'imposer comme ça, surtout après qu'elle t'ait aidée à te relever et qu'elle continue à te parler après ça, alors que c'était une vraie humiliation. Au final, c'est peut-être le regard des autres qui te rend mal, et pas seulement elle. Ça ne serait pas étonnant. Tu as beau essayé de les ignorer, impossible de regarder ailleurs sans croiser les yeux de quelqu'un ! Tu en frissonnes. C'est vraiment flippant. Et pourtant, elle n'a pas répondu à ce que tu as dit sur ces toits-terrasses. Ils sont vraiment sympathiques pourtant, tu penses qu'elle perd quelque chose. L'endroit lui convient alors ? Peut-être que c'est une fanatique des piscines...

Il y a beaucoup d'autres choses que tu aimerais dire, notamment que tu voulais sortir pour voir comment elle s'habille en temps normal, mais tu n'oses pas, toi qui n'a peur de pas grand chose habituellement. Si tu es une princesse, elle est clairement au dessus de toi. Et les vils paysans ne peuvent que l'admirer, c'est indéniable... Tu les comprends un peu pourtant, même toi tu étais comme ça au moment où tu as aperçu ses cheveux. Oh, ne serait-ce pas de la jalousie que tu ressens pour ton modèle, Princesse ?

by liitchy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Avatar : Lyonesse (Millions Arthur) & Ivan (Snow Bound Land)


Quoi d'neuf ?
Coeurs :
31/500  (31/500)
Magasins:
Carnet de Bord:

MessageSujet: Re: Splash ! ♥~ | Pv Sydonia Mer 15 Juil - 21:17
Une main posée sur la table alors que l'autre soutenait son menton, les yeux de Sydonia s'étaient fixés sur les mains de la demoiselle. Sans la moindre hésitation, et emprunt d'une confiance qu'elle ne pouvait que tirer d'une longue expérience dans le domaine, voilà que le crayon se met à glisser habilement sur la feuille qui n'était pas restée vierge bien longtemps.
De son point de vue inversé, l'allemande sourit silencieusement en attendant le résultat qui ne tarde pas à arriver à elle en une période bien courte étant donné la tâche qu'elle avait proposé à son interlocutrice. A partir de rien si ce n'était de son propre point de vue et son imagination, elle avait dessinée une tenue complète en un temps record. La feuille maintenant entre ses mains, elle écouta alors les commentaires de Céleste, son sourire s'étirant encore un peu plus alors qu'elle entends que la demoiselle faisait ses propres vêtements elle-même. Si Sydonia ouvrait une branche dans la mode, il y avait fort à parier que celle lui faisant face en fasse partie à un moment ou un autre.

Un autre rire silencieux eu lieu alors dans l'esprit de la jeune femme, alors qu'elle reconnaissait en grandes parties les formes du modèle dessiné. En plus d'être inventive, Céleste semblait également avoir une bonne capacité d'observation. La tenue en elle même était plutôt bien pensée, et semblait convenir à bien des idées que Sydonia souhaitait pour elle même. Grande amatrice des robes et des tenues extravagantes, elle adorait par dessus tout que ses habits puisent être portés quelle que soit la saison de l'année. Si elle pouvait adapter ces idées à sa garde-robe, elle n'en serait que plus heureuse...
Pas grandement fan des couleurs, elle n'en dit toutefois rien car celà demeurait du domaine des préférences personnelles. Elle était plus de cette école aux couleurs du ciel et de la mer, les couleurs chaudes jurant juste abominablement avec son teint de peau ; mais le résultât devait surement être bien plus agréable à regarder sur des peaux bronzés ou moins pâles que la sienne. Elle n'eut rien à redire non plus sur les accessoires, bien qu'elle remplacerait surement l'idée du chapeau par l'une de ces fleurs qu'elle affectionnait tant.


-Vraiment très douée... laisse t-elle échapper dans un murmure.

Pliant le dessin en quatre, elle le glissa sous le haut de son maillot, dans l'idée de l'utiliser un jour ou l'autre. Faisant tourner le crayon entre ses doigts, elle revint alors à Céleste, se disant qu'il serait peut être temps de répondre un peu à ses questions. Il n'était pas tout d'apprendre à connaître le peuple pour savoir ce qu'il pouvait lui apporter, mais il fallait également qu'elle même se fasse connaître de ces mêmes gens qui seraient peut être un jour amener à servir sous son étendard.
Ramenant ses bras sous sa poitrine, elle bomba légèrement le torse pour rappeler à elle cette aura de prestance qu'elle aimait beaucoup se donner en public.


-La mode n'est pas un monde dans lequel j'évolue professionnellement... pour le moment.
Mais j'envisage bien de créer ma propre branche dans cette industrie lorsque le temps viendra.


Légèrement repliée sur elle-même, Céleste semble jeter des regards discrets un peu partout autour d'elle. Suivant ses yeux, Sydonia remarque alors tout ces paysans qui observaient dans leur direction, posant tantôt leur regard sur la demoiselle tantôt sur l'impératrice allemande. Et il semblait que ces regards pressants n'étaient pas du goût. Soupirant doucement pour elle même, Sydonia se leva de son siège, pestant intérieurement de ne pas pouvoir obtenir le lieu pour elle seule, bien que cela l'aurait empêcher de faire cette rencontre tout compte fait, donc c'était un mal pour un bien. Tendant une main en direction de la demoiselle, Sydonia lui souria doucement, elle devait surement encore en avoir sous le coude à lui montrer.

-Devrions-nous continuer cette conversation ailleurs ? Tu me parlait d'un café me semble t-il...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Avatar : Anarchy Stocking & Sasori
Age : 22


Quoi d'neuf ?
Coeurs :
61/500  (61/500)
Magasins:
Carnet de Bord:

MessageSujet: Re: Splash ! ♥~ | Pv Sydonia Dim 19 Juil - 2:37



Sweet Swimsuits



Ft. de longs cheveux
Elle ne l'a pas jeté à l'eau, ni déchiré, ni brûlé d'une quelconque manière. Par contre, toi, tu ne l'aurais pas mis dans ton maillot de bain. Tu es persuadée que la sensation du papier sur ta peau serait très désagréable. Avant ça, elle a soufflé quelque chose que tu n'as pas compris. Tu aimerais bien savoir en plus. Ta curiosité est vraiment un très vilain défaut. À ce propos, lorsqu'elle répond à – enfin – une de tes questions, tu ne caches pas ta surprise. Elle ne fait rien encore dans la mode ? Tu étais persuadée du contraire avant qu'elle ne te dise ça ! Il n'empêche que tu te méfies toujours du fait qu'elle veuille te piquer tes cheveux. Tu passes trop de temps à les entretenir pour qu'ils tombent dans les mains de quelqu'un – seul ton frère a le droit d'y toucher pour l'instant.

« Céleste ne doute pas que ce que vous sortirez à l'avenir sera fabuleux ! »

Puis tu es plus que ravie à l'instant où elle te tend la main pour aller ailleurs. Cet endroit est malsain si on y reste trop longtemps ou si l'on y va au mauvais moment. Tu la lui saisis et tu te relèves délicatement. Ne pas être trop brusque ni trop pressée, Princesse. Tu sais bien que ça peut être mal vu alors calme toi et tout ira bien.

« Oui, il y en a certains qui sont vraiment beaux... » et dans lesquels tu ne peux probablement pas demander, ne serait-ce qu'un verre d'eau, vu les prix. « Céleste sait exactement où vous emmener ! » tu souris mais tu te crispes intérieurement. Qu'est-ce que tu viens de dire ? Tout ton salaire va passer dans une boîte de gâteaux !

Tu essayes de relativiser et tu regardes quelques instants la personne avec qui tu vas sortir. Narcisse ne t'en voudra pas pour quelque chose comme ça, si ? Lui serait sûrement déjà tombé sous le charme ! Au final, heureusement que tu es venue seule. Ça aurait pu être problématique si tu avais du veiller sur lui tout en discutant avec la demoiselle. Qui, n'aurait peut-être pas eu une once d'intérêt pour toi s'il avait été la... Tu acquiesces mentalement et tu lui raconteras en rentrant.

« Céleste va prendre une douche puis se changer, elle vous attend dehors. »

Ainsi, tu pars, gardant ton sourire sur toi. Tu vas enfin pouvoir démêler ta chevelure qui s'est, tu le sens, asséchée. Tu es un peu stressée quand à l'endroit où tu vas l'emmener, mais tu penses vraiment qu'elle aimera. On t'y avait invitée une fois, c'est pour ça que tu connais. Jamais tu n'y es retournée, tu n'as pas le compte en banque pour. Une fois lavée, tu prends bien le temps de sécher tes cheveux afin de ne pas tomber malade – et parce qu'une frange mouillée sur le front, c'est vraiment pas joli. Il est possible que ce soit elle qui t'attende plutôt que l'inverse, ça, tu l'ignores. Elle prend soin d'elle alors il se peut qu'elle soit aussi lente que toi. Tu fais beaucoup d'hypothèses et tu t'arrêtes. La seule chose qui devrait compter, c'est ton apparence.

De longues – vraiment longues – minutes plus tard, tu sors enfin. Dehors, tu attends l'inconnue sur un banc. Prête à l'amener dans un café des merveilles.

by liitchy


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Splash ! ♥~ | Pv Sydonia
Revenir en haut Aller en bas

Splash ! ♥~ | Pv Sydonia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Splash ! ♥~ | Pv Sydonia
» Liens de Splash
» Justin Gabriel Vs Ted DiBiase Jr
» Justin Gabriel Vs Evan Bourne
» Quel est votre style de musique ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Irréel :: Le Monde Réel :: La Banlieue :: Complexe de loisirs-